CWD présente sa sangle connectée iPulse à Longines Equita Lyon

Ce matin, CWD a organisé une présentation de sa sangle connectée iPulse à l’occasion du salon Equita Lyon, à Eurexpo. En présence notamment du multi-médaillé Kevin Staut, fidèle ambassadeur du sellier français, on a pu mieux comprendre les bénéfices de ce produit pour les cavaliers.



article-block1
Dès 2010, CWD a fait le pari de l’équitation connectée à travers son programme Saddle In Motion.
Au cœur des recherches du sellier français, implanté de longue date à Nontron, en Dordogne, il y avait la locomotion du cheval de sport et en ligne de mire le développement de produits permettant de préserver l’intégrité physique de cet athlète au service de la performance du couple qu’il forme avec son cavalier. Après avoir mis sur le marché iJump, une selle connectée à la pointe de la technologie, CWD, qui a toujours placé l’expertise, l’innovation et l’investissement cœur de sa démarche entrepreneuriale, commercialise depuis l’an passé une sangle connectée baptisée iPulse et développée en partenariat avec la start-up normande Arioneo.

Capable de mesurer avec une très grande précision la fréquence cardiaque du cheval de sport, cet équipement communique en temps réel avec l’application CWD iSport. Ainsi, le lien entre effort et rythme cardiaque peut être clairement caractérisé en permanence, ce qui permet au cavalier de garantir un maximum de confort à son cheval. Grâce à la sangle, l’application permet d’optimiser le programme d’entraînement de l’animal et de contrôler ses performances et son état de santé à travers une analyse du travail effectué, une surveillance de ses paramètres physiologiques, des protocoles de travail et des tests d’effort proposés par des vétérinaires.

En interconnectant la selle iJump et la sangle iPulse, de nombreux paramètres peuvent être envisagés en fonction des moments d’effort. De l’échauffement initial à la récupération finale en passant par le parcours de saut d’obstacles, toutes les phases peuvent être analysées à l’aune de données fiables et précises. Grâce à la sangle iPulse, dotée d’une autonomie de trente heures, à l’entraînement comme en concours, le cavalier et son entraîneur ou coach peuvent désormais récupérer simultanément les données locomotrices et cardiaques du cheval.

Au mérite de sa conception dite «4 tailles en 1» (125, 130, 135, 140 cm), la sangle bavette iPulse s’adapte à la morphologie de chaque cheval. «La souplesse du cuir tanné végétal apporte un confort optimal tandis que les élastiques continus et le design diminuent la pression sur l’abdomen du cheval, tandis que des électrodes brevetées permettant le suivi physiologique du cheval à l’effort», précise la marque française. «Au cœur de la sangle, des électrodes franchissent les contraintes majeures de l’acquisition de l’activité cardiaque chez le cheval en mouvement : le poil, la transpiration et les vibrations. Le signal cardiaque est communiqué à la carte électronique également placée dans la sangle. Les données sont alors transmises par Bluetooth à l’application CWD iSport qui les synchronise afin de corréler l’effort avec le rythme cardiaque.» Proposée en deux coloris, la sangle est vendue 840 euros par le sellier.

Présent ce matin sur le stand de CWD, Kevin Staut n’a pas manqué de rappeler son attachement au sellier, qui l’accompagne depuis ses débuts professionnels, mettant en avant l’importance des innovations offertes par les objets connectés.

Plus d’informations sur www.cwdsellier.com