Capí Hnízdo, un nid de cigognes au bord de l'eau

La rondeur et la douceur du nid d’oiseau n’ont pas seulement inspiré les concepteurs du stade olympique des Jeux de Pékin, en 2008. À Olbramovice en République tchèque, la farma Capí hnízdo s’articule autour d’un superbe manège en forme de nid de cigognes. Un chef d’œuvre architectural qui fait de cet ensemble équestre un espace de réception unique en son genre.



article-block1

© Collection privée

La farma Capí hnízdo est nichée à Olbramovice, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Prague en République tchèque. Également appelé Stork Nest Farm ou projet SGL, du nom de l’agence qui en a conçu la rénovation, ce site propose des structures équestres peu ordinaires. Au tournant du XXIe siècle, l’architecte tchèque Jirí javurek a été contacté pour restaurer une vieille ferme aux constructions défraîchies et en mauvais état, entourées de terrains peu praticables. L’installation de cigognes sur la cheminée d’une ancienne distillerie inspire cet artiste et le convainc de se lancer dans l’aventure d’une profonde rénovation. Aidé de ses onze architectes-ingénieurs, le passionné se met au travail. La cohabitation des oiseaux avec la flore environnante suscite et anime la créativité de l’équipe qui décide de construire “des écuries en nid de cigognes“, dont la traduction en anglais, Stork Nest Farm, deviendra l’emblème des écuries.



article-block3

© Collection privée

Grâce à leur fonctionnalité et à leur élégance, ces structures constituent aujourd’hui une référence dans la région pour les passionnés de chevaux, mais également pour les mordus d’architecture. La construction la plus emblématique est certainement l’insolite et harmonieux manège. Construite et pensée en forme circulaire, d’un diamètre de 34 m et d’une hauteur de 12 m, cette piste intérieure habillée de rondins de chêne s’appuie sur une structure mêlant différentes essences de bois. Lumineux grâce à une grande lucarne centrale au plafond, offrant également une ventilation naturelle, et nappé d’un sable de première qualité, ce nid de cigognes est apprécié des chevaux comme des cavaliers qui y travaillent ou s’y divertissent.



article-block5

© Collection privée

Entre les étangs et les prés à vaches, des écuries ont également été édifiées, contenant douze boxes au total. À la perpendiculaire, une rangée de huit stalles extérieures et huit paddocks ont été aménagés. Un second manège, plus conventionnel celui-là, une carrière en sable et un rond de longe ont également été mis ou remis en état. Au total, le site s’étend sur une petite surface de six hectares. Les différents équidés locataires, notamment des chevaux miniatures, Haflinger et Kladruber, une race typiquement tchèque, profitent ainsi d’un cadre parfait pour s’ébrouer et travailler. 

Ils ne sont cependant pas les seuls à faire usage de ce lieu atypique. Des séminaires d’entreprises aux congrès, événements de loisirs, ou encore mariages, ce site polyvalent permet la tenue de plusieurs types d’activités. Des habitations ont d’ailleurs été créées, de même qu’un restaurant, directement relié au manège intérieur, un hôtel, une piscine et même un bowling ! Deux cents personnes peuvent également assister à des représentations données sur les différentes pistes grâce à l’aménagement de tribunes. 

Quatre ans ont été nécessaires afin de terminer les nombreux travaux et aménagements de la farma Capí hnízdo. En 2007, Jirí javurek et son équipe ont été honorés du prix international du festival mondial d’architecture de Barcelone dans la catégorie Sports. Cette récompense, les architectes et ingénieurs l’ont dédiée à leur inspiration, les cigognes. Fascinés par leur endurance et la constance de leurs constructions, les artistes remercient ces colocataires à plumes pour leur aide.

Cet article est paru dans le magazine GRANDPRIX heroes n°111.