Chacco Rouge, style, respect et volonté

Fils du numéro un mondial des étalons et d’une souche riche en très grands gagnants, Chacco Rouge a prouvé ses qualités de compétiteur depuis son plus jeune âge. Cet étalon au style parfait et au mental de guerrier a une production encore jeune, mais très appréciée. De nombreux éleveurs de renom lui ont accordé leur confiance.



© Christophe Tanière

Né chez European Horses dans le Loir-et-Cher, Chacco Rouge est, comme son nom l’indique, un fils du regretté Chacco-Blue, disparu prématurément en 2012, alors qu’il n’était âgé que de quatorze ans. Très grand gagnant international avec Alois Pollmann-Schweckhorst et Andreas Kreuzer, Chacco-Blue est, depuis 2017, numéro un mondial incontesté des étalons et ses paillettes s’arrachent à prix d’or. Il compte une cinquantaine de produits ayant figuré parmi les mille meilleurs chevaux mondiaux et a engendré de nombreux gagnants au plus haut niveau, à l’instar d’Explosion W, numéro un mondial et gagnant des Grands Prix de Madrid, Rome, Doha, Londres, New York et Prague sous la selle de Ben Maher, Calisto Blue gagnant du Grand Prix Coupe du monde de Verone avec Daniel Deusser, Chaqui Z champion d’Europe par équipes en 2017 avec l’Irlandais Shane Sweetnam, Chacco’s Son médaillé d’argent par équipes aux championnats d’Europe Jeunes Cavaliers de Wiener-Neustadt et vainqueur de la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle avec l’Allemand Maurice Tebbel, ou encore Chacna avec Enrique Gonzales, Miss Untouchable avec Leopold van Asten, Chalou avec Emanuele Gaudiano, Caccano avec Henrik von Eckermann, Chacco Kid avec Eric Lamaze, Chadino avec Simon Delestre, et tant d’autres…



La souche de Timon d’Aure

Chacco Rouge x Diamant de Semilly

© Haras de la Roque

La mère de Chacco Rouge, Impala Rouge est une fille de Papillon Rouge, excellent père de mères. Impala Rouge est la grand-mère ou l’arrière-grand-mère de plusieurs bons gagnants entre 1,40 m et 1,50 m tels City Boy, Carpilon, Château Palmer, Althea du Pré Guioley, Starobin, Cartuna 3, Conceana PS, Gongjue, ou encore l’étalon Sandro’s Adel, qui fait la monte chez Paul Schockemöhle.

La souche maternelle de Chacco Rouge a donné de très bons gagnants internationaux à chaque génération. Citons Ura II ISO 152, Grenade du Nord IPO 155, Tartigny ISO 158, Porée de la Touche qualifié pour les JO de Barcelone, Prettywoman de Ravel championne des cinq ans, Alto de Ravel CSIO en Italie, Uitlanders du Ter ISO 164, Régate d’Aure ISO 165, Fidelio de Ravel ISO 169, Jovis de Ravel ISO 174, ou encore Timon d’Aure ISO 178, vainqueur du Grand Prix cinq étoiles de Dinard et neuvième des JEM de Tryon avec Alexis Deroubaix.

Depuis ses débuts en compétition, Chacco Rouge n’a cessé de montrer ses qualités. Vainqueur du CIR de Compiègne et troisième du Championnat des quatre ans à Fontainebleau, il a également été champion des CIR à Equita’Lyon. A six ans, Chacco Rouge a confirmé en réalisant une saison exemplaire, avec vingt parcours sans-faute sur vingt-deux et une deuxième place dans l’épreuve au chronomètre des six ans à la Grande Semaine de Fontainebleau en obtenant la meilleure note de manière avec 18 sur 20, puis Chacco Rouge sera de nombreuses fois sur le podium à sept ans. Durant toute sa carrière sportive, Chacco Rouge s’est montré très compétitif et a remporté de nombreuses épreuves dont les Grands Prix Pro1 de Canteleu et Deauville, le Grand Prix CSI2* de Deauville et le Grand Prix du CSI3* de Canteleu, qui est sa plus belle victoire. Félicie Bertrand, sa cavalière actuelle, dit de lui : « Chacco Rouge est non seulement un génie de la barre, mais également un vrai guerrier qui ne vous laisse jamais tomber. C’est un cheval qui a un excellent caractère, qui est très attachant et montre toujours beaucoup d’envie de bien faire ! »

Chacco Rouge a une production encore jeune, mais a séduit de nombreux éleveurs renommés, tels l’élevage de Riverland ou de la Roque, qui lui mettent plusieurs juments chaque année, ou encore Fabrice Paris, qui a fait naître la prometteuse Dundee des Forêts, vendue à Fences et qui a rejoint les écuries du grand cavalier australien Chris Chugg, qui l’apprécie beaucoup. En concours d’élevage, Ellira de Vesquerie a remporté le Régional des trois ans de Saint-Lô avec la meilleure note du saut en liberté, alors que Fifty Cent du Mille a été finaliste du championnat de France des mâles de deux ans. Qualifié pour la finale du Cycle Classique à quatre et cinq ans, El Campo Tame a obtenu un indice de 120, tandis qu’Enrico des Jeanbel, ISO 129, s’est fait remarquer en prenant la troisième place du CIR des cinq ans à Rosières-aux-Salines.

Styliste, respectueux, volontaire avec beaucoup de sang, Chacco Rouge, étalon très moderne, transmet son chic et sa formidable technique à ses produits qui se révèlent être d’excellents chevaux de concours.