Vagabond de la Pomme, le talent en héritage

Issu d’une génétique hors norme, avec un père champion du monde, un grand-père multi-médaillé, une grand-mère et une arrière-grand-mère gagnantes au plus haut niveau et une souche maternelle exceptionnelle, Vagabond de la Pomme a brillé parmi l’élite mondiale sous la selle de Pénélope Leprévost. Ses produits semblent suivre ses traces, avec des premières générations qui arrivent juste à maturité, mais où l’on trouve déjà plusieurs gagnants en Grands Prix cinq étoiles.



Vagabond de la Pomme est issu du croisement de Vigo d’Arsouilles - champion du monde 2010-, avec une mère par For Pleasure - double champion olympique et triple champion d’Europe par équipes-, une grand-mère par Darco - qui a participé aux JO de Barcelone, aux JEM de Stockholm, à trois championnats d’Europe et quatre finales Coupe du monde -, et une arrière-grand-mère par Chin Chin, qui a concouru aux JO de Seoul et Barcelone, aux JEM de Stockholm et a participé à trois finales Coupe du monde. Quatre étalons qui ont été parmi les meilleurs compétiteurs de leur époque et ont tous produit des chevaux gagnants au plus haut niveau. Mais, plus que d’être une addition de très bons reproducteurs, Vagabond de la Pomme est surtout issu d’une famille maternelle exceptionnelle, qui a fourni des champions depuis quatre générations. Sa quatrième mère, Kerly (Pachat II x Fleuri du Manoir), bonne gagnante en épreuves à 1,45 m, a engendré l’exceptionnelle Qerly Chin (Chin Chin), classée à de multiples reprises en Coupes des nations, Grands Prix cinq étoiles et finaliste de la Coupe du monde de Milan en 2004 avec le Suisse Christophe Barbeau, année qu’elle termine à la cinquante-et-unième place du classement mondial WBFSH.



Une famille de champions

Vagabond de la Pomme et Penelope Leprevost lors de la finale Coupe du monde de Las Vegas

© Libby Law

En plus d’être une excellente compétitrice, Qerly Chin s’est également révélée être une remarquable reproductrice, engendrant une dizaine de gagnants internationaux, dont notamment les gagnants au plus haut niveau Exquis Walnut de Muze avec Harrie Smolders, Narcotique de Muze IV avec Ludo Philippaerts, Merveille de Muze, avec Olivier Desutter, Trevor Coyle et Davide Kainich, Walloon de Muze avec Michel Hécart, Werly Chin de Muze avec Richard Davenport, et Narcotique de Muze II avec Eric Lamaze, la grand-mère de Vagabond de la Pomme.

Narcotique de Muze II a également été très prolifique. Elle est la mère des gagnants en cinq étoiles Querlybet Hero et Loro Piana Boyante de Muze avec Philippe Le Jeune, Sea Coast Ferly avec Gudrun Pateet, Farfelu de la Pomme avec Jos Verlooy, ou Giovani de la Pomme avec Maelle Martin. Elle est également la grand-mère de nombreux chevaux ayant évolué au plus haut niveau mondial, comme Estoy Aqui de Muze avec Kevin Staut, Vedet de Muze avec Joe Clee, Ushi avec Julia Kayser-Houtzager, Go Easy de Muze avec Frank Schuttert et Darragh Kenny et bien d’autres vainqueurs en CSI.

Parmi les autres chevaux marquants de cette souche d’exception, notons Killer Queen VDM avec Daniel Deusser, Toupie de la Roque avec Julien Epaillard, Ensor de Litrange LXII avec Lorenzo de Luca, Diablesse de Muze avec Joe Clee , Filou de Muze avec Lucia Le Jeune Vizzini ou encore Freestyle de Muze avec Richie Moloney.

Bonne gagnante en CSI avec Patrice Delaveau et Philippe Le Jeune, ISO 151, Sauterelle de la Pomme, mère de Vagabond, a également produit Vigoureuse de la Pomme CSI en Suède, Hermione de la Pomme CSI avec Maikel van der Vleuten, Caesar de la Pomme CSI en Italie, Naturelle vh Legitahof Z CSI en Belgique, Daiquiri de la Pomme CSI2* avec Vanessa Margottin, ou Cantor de la Pomme CSI avec Robin Lesqueren.

Débuté par Luc Couteaudier, Vagabond de la Pomme a évolué deux saisons avec Delphine Perez, avant de rejoindre le piquet de Pénélope Leprévost en fin d’année de sept ans. Dès l’âge de neuf ans Vagabond brille au plus haut niveau, se classant dans les Grands Prix cinq étoiles de Lyon, Genève, Stuttgart, Vienne ou encore Oslo. L’année suivante, il fait preuve de tout son talent lors de la finale Coupe du monde de Las Vegas, où il montera sur la deuxième marche du podium après avoir remporté la finale. Il sera également classé à Bâle, Rome, Paris ou Chantilly, terminant l’année à la soixante-quatrième place mondiale. Durant les trois saisons suivantes, Vagabond accumulera les classements en Grands Prix et Coupes des nations, avec notamment une victoire dans la chasse de la finale Coupe du monde de Göteborg et des podiums dans les Grands Prix CSI5* de Bâle, Paris, Lyon, au Saut Hermes, ou une deuxième place dans la Coupe des nations de Rome. Présélectionné pour les Jeux olympiques de Rio, il sera membre de l’équipe de France aux championnats d’Europe de Göteborg et prendra sa retraite sportive en début d’année 2019.



Une production cinq étoiles

Jenson van’t Meulenhof, fils de Vagabond de la Pomme monté par Niels Bruynseels

© Hippo Foto/Dirk Caremans

Les premiers produits de Vagabond de la Pomme sont nés en 2009 et plusieurs brillent déjà au plus haut niveau, à l’instar de Jenson van’t Meulenhof, 4e du GP CSI5* de Londres avec Niels Bruynseels, Jakko, vainqueur de la Coupe des nations du CSIO5* de Gijon avec Emanuele Camilli, J’Adore van het Schaeck, 5e du Championnat de Belgique avec Nicola Philippaerts, Jackson de Regor avec Abdel Saïd, Shiraz II avec Laura Renwick, Exquise du Pachis avec Filippo Tabarini, Jarcobond van den Oude avec Christine McCrea, ou Khan van de Donkhoeve avec Daniel Svensson, tous performers en épreuves à 1,60 m.

En France, Vagabond de la Pomme, à la tête d’une production numériquement faible jusqu’aux naissances 2013, a été classé sixième meilleur père de jeunes chevaux par les gains en 2019. Il est notamment le père d’Amazing d’Authuit ISO 139, Vagabond d’Argent ISO 141, Delta de Laume ISO 141 et onzième du Championnat des six ans, Dynozzo de Kidor ISO 144 et vainqueur du CIR de Pompadour, Cat Woman septième du Championnat des cinq ans, Déesse de Rueire vice-championne des quatre ans, ou encore Gloria Casa Ballonga championne de France des femelles de deux ans, Gousstavv Courcelle Champion de France des étalons de deux ans, et le prometteur Ginko du Rouet, très remarqué à Saint-Lô lors du testage des mâles de trois ans.

Vagabond de la Pomme apporte à sa production ses très gros moyens, son amplitude de galop, du respect, une facilité d’utilisation et son excellent tempérament.

Plus d'informations sur le site du Haras de Clarbec