Diversifier les courants de sang via la labellisation Selle Français de juments étrangères

Dans le but de moderniser et diversifier les courants de sang du Selle Français, le stud-book de la race propose aux éleveurs qui le désirent de labelliser leurs poulinières étrangères afin qu’elles puissent reproduire en SF.



L’une des premières missions du Studbook Selle Français est d’améliorer la génétique des équidés de ladite race, en la modernisant et la diversifiant, tout en gardant les caractéristiques qui en font sa qualité historique. Pour ce faire, depuis quelques années, l’organisme de sélection a notamment mis en place un processus de labellisation des poulinières étrangères pour les éleveurs qui souhaiteraient produire en Selle Français. En effet, si un éleveur utilise un étalon approuvé au Selle Français mais non Selle Français lui-même, il lui est désormais possible de labelliser des poulinières de races étrangères pour que leurs produits soient inscrits automatiquement au Stud-book Selle Français s’ils le souhaitent. L’objectif est, d’une part, de simplifier les démarches administratives pour les éleveurs souhaitant reproduire en Selle Français, mais aussi “d’amener de nouveaux courants de sang dans la race“, explique Marion Bernard, chargée de mission au sein de l’association depuis quatre ans. “Il y a depuis plusieurs années maintenant des juments Selle Français croisées avec des étalons étrangers. La labellisation des poulinières étrangères, qui correspondent aux standards de la race, est un moyen de répondre à une demande et de ne pas passer à côté de courants de sang intéressants aussi pour notre race. Le choix final revenant toujours à l’éleveur, notre rôle est surtout de proposer et d’accompagner ceux qui le souhaitent.“ À noter qu’une poulinière étrangère reconnue comme facteur de Selle Français, soit lorsque son stud-book est reconnu par la WBFSH et/ou géré en France, produit automatiquement en Selle Français si elle est croisée avec un étalon SF approuvé SF. Aussi, depuis deux ans, une poulinière issue d’une des races historiques constitutives du Selle Français (soit Ps, AQPs, AA, DSAA et Tf) produit également en Selle Français de manière automatique si elle est croisée avec un étalon approuvé SF.



Pour une labellisation, deux démarches sont possibles

Pour une jument étrangère ayant vocation à produire en Selle Français avec un étalon étranger approuvé SF, une labellisation sera nécessaire. “Si je suis propriétaire d’une jument sBs et que je la croise à Diamant de Semilly, qui est un Selle Français, elle produira automatiquement en Selle Français. En revanche, si j’utilise Kannan, qui est un KWPN approuvé SF, j’ai besoin de la labelliser“, illustre Marion Bernard au travers d’un exemple. Pour une labellisation, deux démarches sont possibles. “La première est une labellisation par indice de performances“, explique-t-elle, qui en est la responsable au sein du stud-book. “Les juments disposant d’un indice de performances supérieur à 110 (qu’il s’agisse du saut d’obstacles, concours complet ou dressage, ndlr) ou des performances internationales attestées dans la base de données de la FEI pourront obtenir leur labellisation sans avoir à effectuer une expertise de modèle.“ De nombreuses anciennes championnes de haut niveau peuvent être citées comme exemples, à l’instar de la fabuleuse Silvana*HDC, ancienne complice de Kevin Staut, Flora de Mariposa, crack de Pénélope Leprevost, Bonne Chance CW, vue sous la selle de Janika Sprunger, ou encore Riwera de Hus, qui a participé aux Jeux olympiques de dressage avec Jessica Michel.

“La deuxième démarche possible concerne les juments qui n’ont pas couru en compétition“, poursuit Marion Bernard, donnant comme exemples Vestal de l’Othain, la mère de Silver Deux de Virton*HDC, ou Tanagra Van Ter Moude, mère de Bornthis Way Chapelle. “Ces poulinières doivent se soumettre à une expertise au modèle par un juge du stud-book, qui peut se dérouler pendant un rassemblement de race ou chez l’éleveur directement. Le plus souvent, les éleveurs profitent des présentations de poulains pour l’effectuer.“

Plus d'informations sur sellefrancais.fr

Cet article est paru dans le magazine GRANDPRIX du mois de mai.

Envie de suivre toute l’actualité du monde équestre et de recevoir votre magazine chez vous tous les mois ? Retrouvez toutes nos offres abonnement à partir de 5,90€/mois sans engagement sur notre site http://abo.grandprix.info !