Croix du Sud Laboratoire, la nutrition équine par des vétérinaires pour des vétérinaires

Le Dr Richard Froger est un vétérinaire équin passionné. S’intéressant à la problématique de la nutrition équine, il a décidé de l’aborder d’une manière très innovante en la replaçant au cœur de la santé de l’animal et en créant avec son associé Mickaël Lemoine le laboratoire de nutrition équine La Croix du Sud.



Des aliments dédiés aux chevaux convalescents et séniors...

© Léo Guthertz

« En choisissant une alimentation adaptée, il est possible de prévenir certaines affections et également de les soigner. Je cherchais une alimentation dédiée aux chevaux convalescents et opérés, notamment suite à des épisodes de coliques, car il s’agit là de périodes très à risque chez les équidés. De plus, la cicatrisation nécessite des apports nutritionnels particuliers, ainsi ce que je voyais mis en place sur le terrain, comme réduire ou supprimer la ration, par exemple (pour limiter les risques de fourbures ou de colique, ndlrne m’apparaissait pas la solution idéale ».

Ainsi, depuis 18 mois, le laboratoire Croix du Sud propose des aliments spécifiques pour la santé équine, avec aujourd’hui deux premières gammes : une pour chevaux convalescents et une pour les chevaux séniors. Pour formuler des aliments selon les dernières recommandations scientifiques, le laboratoire La Croix du Sud a fait appel à une équipe de recherche experte sur la digestion et la santé digestive du cheval : « J’ai suivi plusieurs formations sur la nutrition équine avec Samy Julliand (directeur de la société de recherche Lab To Field, mondialement connue pour ses travaux en nutrition équine, ndlr). Lab To Field réalise des formations notamment pour les vétérinaires afin d’expliquer quelles sont les relations connues entre alimentation et santé. Ces formations sont basées sur les connaissances mondiales actualisées, et les recommandations alimentaires me sont apparues claires pour prendre en charge des chevaux malades. J’ai par exemple compris pourquoi limiter l’apport d’amidon était recommandé plus ou moins strictement en fonction des maladies considérées », nous explique le vétérinaire. Et de rajouter : « Plutôt que le cheval s’adapte à ce qu’on lui offre comme alimentation, là, c’est nous qui remettons le cheval et sa santé au centre de la réflexion. D’ailleurs, pour nous, le vétérinaire doit être l’interlocuteur de tout propriétaire en matière d’alimentation du cheval malade, en situation clinique ou subclinique ». Ainsi les aliments conçus par le laboratoire Croix du Sud sont distribués sur conseil vétérinaire.



...développés avec des experts de la nutrition

Dr Richard Froger, co-fondateur de Croix du Sud Laboratoire

© Léo Guthertz

La recherche sur les liens entre l’alimentation, la santé et la performance du cheval, Samy Julliand y consacre sa carrière. En 2012, cet agronome de formation a créé Lab To Field avec une équipe universitaire. Il s’agit d’une entreprise dédiée à la recherche en physiologie digestive et physiologie de l’exercice chez le cheval. Lab To Field fait référence dans le monde entier pour ses travaux visant à mieux connaître le fonctionnement du cheval, pour son bien-être et sa santé. Rencontre avec un chercheur passionné et brillant :

Bonjour Samy, pouvez-vous nous parler de votre parcours ? 

Samy Julliand : Bonjour, je suis ingénieur agronome de formation, termine actuellement un doctorat en physiologie et pathophysiologie digestive (sur la digestion et les ulcères gastriques, ndlr) et dirige depuis 8 ans une équipe consacrée à la recherche sur les relations entre alimentation, santé, bien-être et performance chez le cheval.

Pouvez-vous nous parler des sujets sur lesquels vous travaillez ?

Historiquement, le cœur d’expertise de Lab To Field, c’est l’étude des facteurs de variation du microbiote digestif équin, et les répercussions que ces variations entraînent sur la digestion et la santé. Chez le cheval, qui est un animal particulièrement sensible au niveau digestif, ces sujets sont clés pour limiter les maladies d’origine alimentaire, comme les ulcères, les coliques, les diarrhées chroniques, etc. Nous avons actuellement trois doctorats en cours sur ces axes de travail et de nombreux projets à venir. En parallèle des effets sur le système digestif, nous travaillons également à mieux comprendre et mesurer les répercussions de changements alimentaires sur le comportement et sur la performance sportive. Tous ces sujets sont essentiels pour améliorer la conduite des chevaux, et au final leur bien-être quotidien et leurs performances.

Vous avez aidé le laboratoire Croix du Sud à développer leurs aliments pour chevaux convalescents et séniors. Pourquoi ont-ils besoin d’une alimentation particulière ?

Le Dr Richard Froger, qui dirige le laboratoire Croix du Sud, avait identifié depuis longtemps des situations cliniques pour lesquelles la gestion de l’alimentation était particulièrement délicate, comme pour les chevaux convalescents ou pour les chevaux âgés qui présentent de graves troubles de l’ingestion mettant en péril leur santé. Effectivement, en période d’hospitalisation ou de convalescence, les besoins des chevaux sont modifiés, et des changements métaboliques, digestifs, hormonaux ou immunitaires peuvent être observés. Pour ce qui est du cheval senior, les problèmes dentaires augmentent fortement avec l’âge et peuvent avoir des répercussions majeures sur l’ingestion et la digestion. En parallèle, avec l’âge, d’autres modifications sont observées, comme l’immunosénescence (altération du système immunitaire liée à l’âge) ou l’augmentation de certains marqueurs de l’inflammation. Adapter l’alimentation dans ces situations peut permettre d’améliorer la convalescence ou de vieillir en meilleure santé. Lab To Field, littéralement « de la recherche vers le terrain », prend tout son sens dans l’accompagnement scientifique de ce type de projet !

Samy Julliand pendant une conférence sur les concentrés riches en fibres et la performance des athlètes équins

© Collection privée



Fabriqués en France avec des matières premières nobles et locales, les aliments Croix du Sud Laboratoire sont disponibles auprès de votre vétérinaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

leur Site internet

leur Page Facebook

leur Page Linkedin

Découvrez également le travail de recherche de Lab To Field en alimentation, santé et performance équine sur https://lab-to-field.com