Deux Français sur le podium dans l’épreuve majeure du jour au CSI 4* de Grimaud

La première épreuve du CSI 4* comptant pour le classement mondial Longines de la deuxième semaine de compétition au Hubside Jumping, dans le Var, a vu la victoire de l’Italien Emilio Bicocchi, seul cavalier à passer sous la barre des trente-sept secondes lors du barrage avec Evita Sg Z et déjà troisième du Grand Prix dimanche dernier. Il devance les Français Julien Épaillard et Titouan Schumacher, qui complètent le podium, respectivement associés à Usual Suspect d’Auge et Atome Z.



Julien Épaillard et Usual Suspect d'Auge, deuxièmes de l'épreuve majeure du jour.

© Sportfot

La deuxième journée de compétition au Hubside Jumping a débuté dès 9h30 pour les cavaliers engagés dans le CSI 4*. Quarante-huit couples se sont élancés dans le rendez-vous majeur du jour, une épreuve à 1,50m avec barrage comptant pour le classement mondial.

Le temps imposé de quatre-vingt-deux secondes n’a pas posé de difficulté et vingt-trois couples se sont qualifiés pour la finale au chronomètre. Le Français Thierry Rozier, vainqueur de l'épreuve majeure hier, et sa formidable Venezia d’Écaussinnes, le Belge Niels Bruynseels et Delux Van T & L ainsi que l’Australienne Edwina Tops-Alexander avec Identity Vitseroel ne sont pas repartis, souhaitant certainement préserver leurs chevaux pour la suite de la compétition.

La difficulté principale de ce barrage a été l’option possible entre l’oxer numéro quatre et le vertical numéro cinq, qui a consisté à passer devant l’obstacle quatre du parcours initial pour arriver de biais sur l’ancien numéro onze. Cette option a notamment piégé l’Irlandais Mark McAuley et l’Américaine Paris Sellon, qui ont vu Jasco Vd Bisschop et Anna JO s’arrêter sur le vertical, et la jeune Jeanne Sadran, dont Vannan a fait tomber la barre des postérieurs et terminent finalement avec huit points de pénalités.

Un temps en tête avec un parcours rapide en 37”84, Julien Épaillard, treizième mondial, et Usual Suspect d’Auge ont dû s’incliner face à Emilio Bicocchi et Evita Sg Z, qui concluent leur second parcours en 36”71 et n’ont plus été délogés de la première place. Derniers à s’élancer, Titouan Schumacher, qui a répondu jeudi aux questions de GRANDPRIX, prend la troisième place avec l’atypique Atome Z grâce à un temps de 38”83.

Parmi les autre cavaliers français au barrage, Alexis Deroubaix et Bornthis Way Chapelle ainsi que Pénélope Leprevost et Bolero de Beaufour réalisent deux parcours fluides, réalisant le double sans-faute et se classant respectivement septièmes et dixièmes. Roger-Yves Bost, avec son style inimitable, conclut avec une barre en selle sur la jeune Bluemuch des Baleines. Marc Dilasser et Arioto du Gèvres sortent de piste avec quatre points, tandis qu’Olivier Robert et Vivaldi de Menaux en finissent avec huit.



“Quand on passe après un tour comme celui de Julien, on vise plutôt la deuxième place”

Titouan Schumacher et Atome Z se classent troisièmes.

© Sportfot

“Evita est très en forme ces deux dernières semaines, sur l’Hubside Jumping. On peut même dire qu’elle est en grande forme depuis une bonne année. Elle enchaîne les bonnes performances. Je suis très heureux parce qu’on n’avait pas l’habitude de rester sans concours aussi longtemps. Son dernier concours remonte à la Coupe du monde Longines FEI de Bordeaux où elle se classait dans le Grand Prix et obtenait sa qualification pour la finale de Las Vegas. Puis plus rien jusqu’à la semaine dernière… On ne peut jamais savoir comment les chevaux vont réagir après une telle période d’arrêt. Mais elle va très bien. Le premier tour de cette épreuve était très bien construit, avec des difficultés un peu partout : les fautes sont venues sur chaque obstacle et c’était un parcours très agréable à monter. Au barrage, j’ai pris de nombreux risques, et heureusement, Evita est une jument très très rapide. Je passais après Julien Epaillard qui était alors en tête. Généralement, quand on passe après un tour comme celui que Julien a signé, on vise plutôt la deuxième place. Donc cette victoire me ravit encore plus. Je suis parti dans un bon rythme tout de suite, puis suis resté dans le galop : tout est sorti de façon très fluide”, a réagi Emilio Bicocchi, vainqueur du jour.

À noter, lors du tour initial, les douze points de Kevin Staut qui continue de prendre ses marques avec sa nouvelle recrue Cheppetta, dont les origines ont été détaillées ici. Sélectionnés pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018, Nicolas Delmotte et Ilex VP, le hongre de retour à haut niveau depuis la semaine passée après une blessure survenue en mai 2019, ont écopé de seize points.

La compétition continue sous le soleil de Grimaud, avec une épreuve à 1,45m au chronomètre pour les cavaliers du CSI 4* en fin de journée.

Les résultats ici

Retrouvez ci-dessous le barrage d’Emilio Bicocchi et Evita Sg Z.

Suivez le Hubside Jumping de Grimaud en direct sur GRANDPRIX.tv