“Avec la couverture des frais d’opération j’ai pu reporter mon budget sur les pansements sans compter”, Valérie Rousseau

Valérie a quarante-sept ans et monte à cheval depuis qu’elle en a sept. En 2006, elle acquiert Kenzack, un pur sang anglais réformé des courses avec qui elle pratique l’endurance pendant plusieurs années. Kenzack a maintenant 23 ans, il est en pleine forme mais il a causé quelques frayeurs à sa propriétaire. Retour sur leur histoire.



Le pied de Kenzack avec ce que les professionnels croyaient être un abcès

Après avoir passé une vie active sans histoire, c’est en 2015, à l’âge de 18 ans que les soucis débarquent. Une boiterie au postérieur survient, tout le monde pense alors à un abcès. Mais après de multiples investigations menées par le vétérinaire et le maréchal ferrant, il s’avère que la pathologie dont souffre Kenzack est toujours un mystère. Au bout de quelques jours, un liquide transparent se met à couler du pied, le verdict tombe, il s’agit d’un synovie clinique. “Le pronostic clinique était très sombre, on lui a diagnostiqué une arthrite sceptique avec 50% de chance de s’en sortir. L’os et le tendon étaient touchés, un corps étranger avait dû rentrer dans la sole sans laisser de trace car on ne voyait rien à l’échographie.”



La ferrure à talonnette posée par le maréchal-ferrant

Seule l’opération permettra de sauver Kenzack, avec d’importants risques de décès et, s’il survivait, une boiterie à vie pour raisons mécaniques. Valérie n’hésite pas, elle fonce et fait opérer son compagnon. “Il a été opéré puis a passé trois mois au box avec de gros risques de faire une fourbure de compensation. Le maréchal a dû lui poser une ferrure adaptée, à talonnette avec évolution de l’angle très progressive.”

“Aujourd’hui il a tout récupéré. Quinze mois après l’opération, le vétérinaire n’en revenait pas, il jugeait que Kenzack était en parfait santé, comme s’il n’avait rien eu malgré tout de même 1cm2 de tendon coupé ! Sans Cavalassur et la formule Confort je n’aurai pas pu le sauver ! Avec la couverture des frais d’opération j’ai pu reporter mon budget sur les pansements sans compter.”

Kenzack, âgé désormais de 23 ans, se porte comme un charme et continue d’aller à la plage et dans les bois, un retraité dynamique en somme. Il est maintenant assuré avec la formule Vétéran.

 

Retrouvez plus d’informations sur les formules Cavalassur sur leur site internet.