Les Jeunes Cavaliers font retentir la Marseillaise une deuxième fois à Fontainebleau

À la suite des Juniors, les Jeunes Cavaliers ont pris possession du Petit Parquet pour courir leur Coupe des nations, aux couleurs de CWD. Comme leurs cadettes juste avant, les Tricolores Jeanne Sadran, Leona Mermillod Baron, Alice Vancrayelynghe et Nina Mallevaey ont brandi le trophée de cette épreuve par équipes organisée, dans le cadre du Fontainebleau Classic Summer Tour 2. La deuxième équipe de France est également sur le podium, troisième, derrière la Suisse.



Jeanne Sadran et Nina Mallevaey tout sourire après cette belle victoire!

© Chloé Lost

Le Fontainebleau Classic Summer Tour 2 continue de battre son plein au stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau. La Coupe des nations Jeunes Cavaliers CWD a vu la victoire de l’équipe de France A, entièrement féminine. Jeanne Sadran, Leona Mermillod Baron, Alice Vancrayelynghe et Nina Mallevaey ont fait retentir la Marseillaise sur le Petit Parquet. Pour cette première épreuve par équipes de l'année, Olivier Bost avait sélectionné une équipe expérimentée, dont les amazones sont très en grande forme actuellement sur les circuits du Grand National mais aussi des CSI 3 à 5*. Un choix gagnant puisque sur un parcours délicat, sans triple mais composé de trois doubles, les Tricolores ont terminé avec seize points et ont supplanté avec brio les trois autres équipes présentes. 

Ce sont les habiles Jeanne Sadran et Unforgettable Damvil qui ont ouvert le bal de leur quatuor. Après un sans-faute, un pied dans la rivière a privé l’amazone, de plus en plus présente et régulière en CSI 4* et 5*, et son alezan de douze ans d’un double-sans faute. Ils ont donc conclu avec quatre points, eux qui ont déjà participé aux Européens Juniors en 2019 avec à la clé une vingtième place en individuel et une huitième par équipes.

Leona Mermillod Baron et Chanel de la Claye, qui disputaient ici leur toute première Coupe des nations Jeunes Cavaliers, l'amazone effectuait sa première saison dans cette catégorie, ont signé le seul et unique double sans-faute de l’épreuve. Chapeau! Une belle récompense pour ce couple, vainqueur l’an passé de la Coupe des nations Juniors d’Opglabbeek. Avec sa grise de dix ans, l’amazone, qui s’entraîne non loin d’Annecy, était déjà bien habituée de ce terrain puisqu'elle avait déjà pris la dixième place du Grand Prix du CSI 2* sur cette même piste en juillet, ainsi que la septième place d’un Grand Prix Pro 1 à Villers-Vicomte début août.

Alice Vancrayelynghe et By Talma ont signé un premier tour à huit points, avant de commettre trois fautes lors du tour suivant. La Picarde évolue depuis 2018 et les CSI Jeunes Chevaux avec ce Selle Français de neuf ans, fils de du crack Baloubet du Rouet. 

Nina Mallevaey a monté aujourd'hui sa première épreuve par équipes avec Virtuose Champeix, auparavant sous la selle du meilleur cavalier Français au classement mondial Longines, Julien Épaillard. La cavalière, qui s’entraîne non loin de Toulouse, au sein du team Chev’el, continue de prendre ses marques avec l’excellent étalon Selle Français de onze ans. Début août, le nouveau couple a notamment terminé avec une seule faute lors du Grand Prix du CSI 3* d’Opglabbeek.

 



La Suisse et la France complètent le podium

La Suisse a dû se contenter de la deuxième place avec vingt-quatre points au compteur. Edouard Schmitz, qui s’entraîne à Wängi avec Thomas Fuchs, le père du champion d’Europe Martin et déjà performant avec l’élite, a signé deux parcours entachés d'une faute avec Cortino 46. Guillaume Gillioz, en selle sur Cali des Bergeries, a écopé de quatre puis huit points. Le couple débute à l’international ce week-end en terres bellifontaines. Laure Perrenoud, aux rênes de Conan des Près, dix ans, a malheureusement connu plus de difficultés, écopant de douze puis vingt-six points. De son côté, Alexandra Amar a signé l’unique sans-faute de l’équipe avec son bai de treize ans Calou au premier tour. Une petite faute les a privés d’un score vierge et le couple a conclu avec quatre points.

Olivier Bost a toutes les raisons d’être satisfait de ses troupes puisque l’équipe de France B a complété le podium, à la troisième place. Sara Brionne a signé deux parcours à huit points avec Comete de Canteloup Z. Louise Mathieu a signé l’unique parcours sans-faute de l’équipe avec Santos en première manche. Elle a ensuite été malheureusement pénalisée de seize points. Benjamin Palatsi et la bouillonnante Quidam's Grey Lady, vainqueurs hier du Prix GRANDPRIX à 1,40m, ont signé un premier parcours à quatre points avant de rectifier le tir avec uniquement une seule faute au tour suivant. Enfin, Antoine Ermann, dernier cavalier à s’élancer, a écopé de quatre puis douze points, fautant notamment sur la rivière avec Velours de Ceran.

La Belgique, dernière nation en lice dans cette épreuve, a été plus malheureuse. Bien lancée par Valentine Raulier et Elite du Chenois, sans-faute, et toujours dans la course après les quatre points de Kylian Luyten en selle sur Dadinus PP, a néanmoins vu le vent tourner. Présentant uniquement trois cavaliers, l’élimination de Thibaut Bollen et Dalida a entraîné l’élimination pure et simple de l’équipe, qui n’a pas pu repartir en seconde manche. 

Les compétitions du Fontainebleau Classic Summer Tour 2 sont à suivre en live tout le week-end sur grandprix.tv

Les résultats