Billy Beaulieu vainqueur du Critérium des quatre ans à Pompadour

Montant en puissance lors des sorties précédentes, Billy Beaulieu et Aurélie Riedweg laissaient présager une belle prestation pour cette finale 2020 et ce fut le cas. Avec une NEP en 17,6, ce couple a dominé la situation dès le début. Astier Nicolas sur Gravure de la Mouline et Noémie Bosc avec Gemme du Casteras AA complètent le podium. 



Une NEP à plus de 82% pour les champions!

© Pauline Chevalier

Sous une chaleur exponentielle, les jeunes chevaux de quatre ans ont attaqué cette finale 2020 au format de Critérium, sans distinction de studbook et sans note de modèle et de style, enchainant Note d’épreuve de présentation (NEP) ce matin et cross cette après-midi. Quelques couples performants lors des concours précédents étaient attendus et ont répondu présent. Ce fut le cas du couple champion : Billy Beaulieu et Aurélie Riedweg. La fille de Belantis et Ira Belle par Or de Pierre, née chez Martine Deguillaume, appartient à sa cavalière et à Valentine Bouriez. Présentant une très belle locomotion et de la force, Billy doit encore parfaire son physique, ce qui est normal à cet âge-là. La jument grise effectue une NEP à plus de 82,42% et enchaine un double sans-faute parfait ensuite. Elle devance Astier Nicolas et sa très chic et racée Gravure de la Mouline. La jument issue de Eldorado de Hus et Quandy de Hus Z par Que Guapo est née chez Danièle Doumergue et appartient à Bénédicte Nicolas. Gravure et Astier effectue un dressage à 80% et un double parcours jumping-cross parfait, mais leur parcours plus proche du temps idéal leur donne l’avantage sur les troisièmes. En effet, Gemmes du Casteras AA par Uspilon et Tethys du Casteras par Hand In Glove, né et appartenant à l’EARL du Casteras de la famille Bosc, obtient la même moyenne de 20 points (80%) mais court le cross plus rapidement.

La quatrième place est pou Galileo de la Née (Cheyenne de la Née et Wonder Trésor du Renom) sous la selle de Estelle Hoffarth en 20,6. À la cinquième place, on retrouve, un autre éleve de l’EARL du Casteras, Goodness Casteras par Upsilon et Quiviv du Casteras par Trésor du Renom en 21,8.

Petite déception pour Grafite d’Ilohe par Grafentolz et Helodie d’Aillon par Veto de Vauptain (né chez Hélène Schulte et appartenant à Sébastien Goyheneix) qui dresse en 17,9, comme à son habitude avec Emmanuel Sudret mais qui fait une barre à la NEP qui l’éloigne du haut du classement. La belle baie termine tout de même sixième. C’est une autre fille de Grafentolz, Grafity Domerguie, issue de l’élevage de Kirsten et Patrick Loudière, qui prend la septième place avec Gilles Bordes. Olivier Chapuis amène ensuite Gentleman Eygalière (L’arc de Triomphe et Serena Mail par Iowa) un produit de son élevage à la huitième place.

Les résultats ici

© Pauline Chevalier