“Au début, j’ai souscrit à une assurance pour garantir ma mise de départ sur cette jeune jument, au cas où…”

Quand on devient propriétaire d’un équidé, le premier conseil qu’on donne à un futur acquéreur, c’est de bien assurer sa monture pour limiter les frais vétérinaires qui peuvent être parfois conséquents. C’est pour cette raison que Charlotte a souscrit la formule Véto de Base Cavalassur et cela s’est avéré utile. C’est ce qu’elle nous raconte !



Cavalière depuis plus de 20 ans, Charlotte est devenue propriétaire de Téa du Coran en 2008, une jument selle français aujourd’hui à la retraite. Cavalière amateure en CSO, c’est en Charente-Maritime qu’elle pratique son sport et sa passion pour l’élevage.

Premier investissement important pour cette cavalière, Téa était une jeune jument de 3 ans avec une très bonne génétique. Charlotte s’est alors posée la question d’une assurance pour garantir son investissement. Elle s’est donc renseignée auprès d’une amie juriste qui travaillait chez Cavalassur qui lui a recommandé. C’est donc naturellement qu’elle s’est tournée vers eux. 

"Quand j’ai acheté Téa je cherchais une assurance pour couvrir mes frais vétérinaires en cas de colique car c’était ma plus grande crainte. Dès le départ j’ai été convaincue par Cavalassur parce que j’avais une impression de simplicité, les interlocuteurs parlaient le même langage que moi. J’ai eu de la chance il n’est jamais rien arrivé de grave à ma jument mais en 2014, alors qu’elle était montée par un cavalier professionnel, Téa s’est "emmêlée les pinceaux" à l’obstacle et s’est blessée. Rien de grave mais on a fait intervenir le vétérinaire pour faire quelques points et je l’ai envoyé à la clinique de Libourne pour des examens complémentaires. J’ai alors appelé Cavalassur pour avoir des renseignements sur la démarche à suivre et cela été très simple et rapide. Sous 3 semaines j’avais reçu le remboursement."

© Collection privée



Charlotte nous a confié qu’elle pensait à un coup de chance, mais pas du tout ! 

"En 2019 je suis partie en voyage et j’avais donc confié Téa. À mon retour, le directeur des écuries m’a annoncé que la jument s’était blessée au box pendant mon absence mais que tout allait bien, je n’ai donc pas cherché plus loin. Puis deux ou trois mois après j’ai décidé d’assurer une deuxième jument et j’ai appelé Cavalassur pour la souscription et pour faire le point sur mon premier contrat, et c’est eux qui m’ont indiqué que je pouvais leur envoyer ma facture, même si elle datait de quelques mois, car j’étais couverte, une super nouvelle ! Même facilité pour faire le dossier et même rapidité de remboursement."

 Charlotte fait appel à Cavalassur depuis 2008. Ce qu’elle aime c’est la facilité pour joindre un conseiller, l’accompagnement pour ses projets, la disponibilité et l’expertise des conseillers. C’est pourquoi ses deux juments sont couvertes par la formule Vétérinaire de Base chez Cavalassur.

 Retrouvez toutes les infos sur les différentes formules « Véto » sur le site internet Cavalassur.