Fée de Caryan et Fave d’Authuit champions de cinq ans

Ce dimanche matin à Fontainebleau était consacré à la finale de chevaux de cinq ans. Après les trois parcours du championnat, Fée de Caryan et Fave d’Authuit se voient décerner le titre.  



Fée de Caryan et Alexandre Bosc

© Marc Verrier

Pas une seule faute lors de cette Grande Semaine, bien sûr, mais également pas une seule faute durant toute la saison pour les deux champions, Fée de Caryan et Fave d’Authuit. Tous les deux en tête du championnat après les deux premières épreuves et la note de NEP, les champions bénéficiaient également de la meilleure bonification pour la régularité sur la saison. Partis tous deux en dernier chez les femelles puis les mâles et hongres, ils n’ont pas craqué et ponctuent leur saison par un titre. 

Arrivé depuis un an chez Bruno Rocuet, Alexandre Bosc, le cavalier de Fée de Caryan, courait sa première Grande Semaine et obtient donc son premier titre de champion à la première tentative. Née chez Carole David en Ille-et-Vilaine, Fée de Caryan est une fille de Vigo d’Arsouilles et Beautédivine par Lamm de Fetan. Elle est issue de la même souche maternelle qu’Ubu Roi (Popof PS) ICC 151, Oriel de la Mare (Uriel) ISO 150, Radja des Fontaines (Hurlevent de Breka) ISO 161 et surtout Rock’n Roll Semilly (Diamant de Semilly) ISO 174, gagnant en cinq étoiles avec Marlon Modolo Zanotelli.

Fée de Caryan devance Furiosa Raye (Montender x Calvaro) montée par Edgard Paillousse, Fantasia de Beaufour (Contendro x Diamant de Semilly) avec Valentin Besnard, Flurry du Ziel (L’Arc de Triomphe x King Size AA) associée à Enzo Chiarotto et Fandi (Cornet Obolenky x Baloubet du Rouet) montée par Clément Mernier. 



Fave d'Authuit et Faustine Laferrerie

© Marc Verrier

Dans la catégorie des mâles et hongres, les chevaux castrés ont damé le pion à ceux qui avaient gardé leurs attributs. Les deux premiers sont hongres et, comme la championne, ont tous deux réalisé une saison parfaite. Avec une meilleure note NEP, c’est Fave d’Authuit, monté par Faustine Laferrerie, qui l’emporte devant Figo de Cordrac (Diamant de Semilly x Epsom Gesmeray) avec Samuel Lepagneul. 

Né à la SCEA Ecurie d’Authuit, dans l’Eure, Fave d’Authuit est un fils de Cornet Obolensky (qui a trois produits parmi les dix chevaux Elite) et Queen d’Authuit par Kannan. Bonne gagnante internationale avec Hervé Godignon, Queen d’Authuit a obtenu un ISO 145. C’est une sœur utérine de Vintage d’Authuit (Quidam de Revel) ISO 151.
 Troisième avec Arthur Le Vot, Fancy de Kergane (Berdenn de Kergane x Cor de Hus) rend un bel hommage à son père tout récemment disparu. Il est suivi par Falcao de Beaufour (Contendro x Allegreto) monté par Régis Bouguennec et Flambusard d’Albain (Cornet Obolensky x Baloubet du Rouet) sous la selle de son naisseur et propriétaire Alexis Bouillot. 

Dans la catégorie des autres stud-books que SF et AA, cinq chevaux ont réussi un triple sans-faute lors de cette Grande Semaine et ont départagés par les points obtenus lors de la saison. Au final, il sont deux premiers ex aequo : Poker de Roulard (BWP, Chopard VDB Z x Clinton) avec Xavier Dubosq et Cibonnacci de Rohan (Holst, Connor x Lavaletto) sous la selle de Roman Montfort.

Résultats complet, CLIQUER ICI