La reine Margaux survole le championnat des sept ans

À Fontainebleau, Margaux Rocuet a réussi un doublé inédit en remportant le championnat de France des sept ans avec Djibouti de Kerizac et en prenant la deuxième place avec Dubaï du Cèdre. Robin Le Squeren est monté sur la troisième marche du podium avec Dorado de Riverland.



La première manche chamboule tout

Dorado de Riverland monte sur la troisième marche du podium

© Marc Verrier

La génération des «D» réussit vraiment très bien à Margaux Rocuet, qui aura gagné trois titres à la Grande Semaine avec les chevaux nés cette année-là. « Après avoir remporté les cinq ans avec Dana de Kerglenn, puis les six ans avec Dadja de Moricerie, je m’étais fixé un défi, celui de gagner les sept ans avec un autre cheval. », raconte la jeune Bretonne. Mission accomplie et avec brio ! Non contente de gagner le titre avec Djibouti de Kerizac, Margaux réussit l’exploit de classer Dubaï du Cèdre à la deuxième place. 

Après la première manche de cette finale, où quarante chevaux étaient au départ, les cartes étaient complètement rebattues. Une faute sortait la leader Dagada des Grevis (Cardento x Heartbreaker) du podium, alors que ceux qui l’y accompagnaient après les deux premières étapes s’effondraient. Philippe Rozier sortait avec treize points de Night Light vt Ruytershof (Gemini CL x For Pleasure), tandis que Margaux Rocuet était éliminée avec New Libero One d’Asschaut (Van Gogh x For Pleasure).

Mais Margaux avait quatre cartouches dans cette finale et réalisait le sans-faute avec Dubai du Cèdre (Baloubet du Rouet x Diamant de Semilly), qui prenait le leadership, ainsi qu’avec Djibouti de Kerizac, qui s’installait en cinquième position. Teddy Thellier/Day of Pam du Vanda (Diamant de Semilly x Quick Star) et Jean Le Monze/Darius de Kerglenn (Mylord Carthago x Diamant de Semilly) s’installaient sur le podium provisoire devant Baptiste Bohren et Dagada des Grevis. 



"Djibouti est une star"

Dubai du Cèdre prend la deuxième place

© Marc Verrier

 Dans la deuxième manche avec les vingt meilleurs, ils ont cinq à avoir réusi le sans-faute : Margaux Rocuet avec Dora du Valon (Kannan x Quidam de Revel), qui finira treizième, Jérémy Le Roy et Dalhousie du Mesnil*HDV (Vigo Cécé x Jarnac), dixièmes, de nouveau Margaux Rocuet avec Djibouti de Kerizac, qui prenait la tête, Nicolas Delmotte et Denerys du Montceau (L’Arc de Triomphe x Rox de laTouche) et Robin Le Squeren, qui plaçait Dorado de Riverland (Untouchable x Argentinus), ancien champion des cinq ans, sur la troisième marche du podium. 

 Fautifs à une reprise, Dagada des Grevis, Darius de Kerglenn et Day of Pam du Vanda laissaient le champ libre à Margaux, qui était déjà assurée du titre avant de prendre le départ avec Dubai du Cèdre (Baloubet du Rouet x Diamant de Semilly). Après une faute, la jument laissait le titre à son compagnon d’écurie, mais conservait néanmoins la deuxième place pour un superbe doublé de la reine Margaux.  

 Fils de Quaprice Boimargot*Quincy et de Namibie de Geode par Le Tot de Semilly, Djibouti de Kerizac est né chez Marion Giraud dans le Morbihan. Il a pour troisième mère Floralie (Kalmiste), qui fut à l’origine de nombreux très bon chevaux et de quelques champion comme Loripierre (Foudre de Guerre) ISO 175 avec Gilles de Balanda, Dollar dela Pierre (Quidam de Revel) ISO 177 et champion du monde par équipes avec Reynald Angot, ou Orient Express*HDC (Quick Star) IO 176 et vice-champion du monde par équipes et en individuels avec Patrice Delaveau.
 Djibouti semble avoir le potentiel pour être le prochain champion issu de Floralie et son propriétaire Bruno Rocuet était ravi que le titre revienne à ce cheval : « Parfois, nous avons gagné des titres à Fontainebleau avec de chevaux qui n’étaient pas des vedettes et c’était un peu un hold-up. Là, Djibouti mérite vraiment ce titre, c’est une star ! »

 Ainsi se clôturait cette Grande Semaine de Fontainebleau particulière à bien des égards, avec notamment toutes les épreuves qui se sont disputées sur les carrières en sable et le Grand Parquet qui n’aura pas vu un cheval de la semaine.

 Résultats complets, CLIQUER ICI