Laura Collett prend la main aux Cinq Étoiles de Pau

Au domaine de Sers, à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques, quelques-uns des meilleurs cavaliers et chevaux du monde sont réunis jusqu’à dimanche pour prendre part au seul CCI 5*-L ayant survécu à cette année folle marquée par la pandémie de Covid-19. Première épreuve de la compétition, le test de dressage s’est achevé ce matin sue la victoire de la Britannique Laura Collett, en selle sur London 52. En tête hier soir, l’Australien Christopher Burton a reculé au deuxième rang avec Graf Liberty. Le meilleur Français, Jean-Lou Bigot, n’est que vingt et unième sur Utrillo du Halage. Rendez-vous demain pour le cross.



Si l’Australien Christopher Burton (22 pts) était en tête du classement provisoire du test de dressage avec Graf Liberty, hier soir à Pau, c’est finalement Laura Collett qui s’est imposée ce matin, en selle sur London 52. Avec un excellent score de 78,70%, elle termine l’épreuve avec 21,3 points de pénalité. À noter que la cavalière, quarante-neuvième au classement mondial, s’est également installée à la dixième place de l’épreuve avec Mr Bass (26,2), sacré champion du monde des chevaux de sept ans en 2015 au Lion-d’Angers. “Je suis très heureuse de mes deux chevaux! London 52 dispute ici sur son premier CCI 5*-L. Il était un peu nerveux en entrant en piste mais il s’est bien concentré ensuite durant toute la reprise! Bien sûr, la compétition n’est pas jouée et le cross bousculera sans doute le classement mais j’ai confiance en mes chevaux. Mr Bass est expérimenté à ce niveau de compétition et il est un très bon cheval de cross. Si London est moins expérimenté, il est en très bonne forme ce week-end et j’ai vraiment hâte de voir son comportement demain! Nous avons beaucoup de chance d’être ici ce week-end et je suis très heureuse de pouvoir concourir avec ces deux chevaux exceptionnels”, a commenté Laura Collett, multi-médaillée aux championnats d’Europe Jeunes.

Derrière elle, on trouve donc Christopher Burton et la Britannique Piggy March, troisième avec Brookfield Inocent (22,2). Si le top dix est toujours dominé par les Britanniques avec six des dix meilleurs scores, le numéro deux mondial, le Néo-Zélandais Tim Price, s’est quant à lui invité à la quatrième place, grâce à une reprise notée à 77,04% et donc un score de 23 points de pénalité avec l’expérimenté Wesko. Pour sa part, l’Allemand Christopher Wahler s’est intercalé au neuvième rang avec Carjatan S (25,6 pts).

Dernier Français à s’élancer ce matin, Maxime Livio a présenté une reprise notée à 67,65%, synonyme de 32,4 points et d’une trente et unième place provisoire. Jean-Lou Bigot, le meilleur Tricolpore, et Arnaud Boiteau se suivent aux vingt et unième et vingt-deuxième place sur Utrillo du Halage (29,9) et Quoriano*IFCE (30,1). On retrouve ensuite Alexis Goury, vingt-cinquième sur Trompe l’Œil d’Emery (30,7) et Karim Laghouag, vingt-septième avec Triton Fontaine (31,6). Les Bleus semblent loin, mais les écarts ne sont pas très significatifs, si bien que les deux prochains tests auront toute leur importance.

Demain, quarante-sept couples devraient prendre le départ du cross, programmé de 13h à 17h30. Ils s’élanceront sur un parcours de 6,3 kilomètres, conçu par Pierre Michelet, jonché de trente et un impressionnants obstacles naturels. Cette épreuve promet toujours de nombreux rebondissements dans le classement et une bonne dose d’adrénaline pour le public!

Les résultats