Roulette BH, l’espoir olympique d’Amanda Derbyshire, ne retrouvera pas les terrains de concours

Grand espoir de la Britannique Amanda Derbyshire, Roulette BH, onze ans seulement, tire sa révérence. Le hongre ne retrouvera pas les terrains de compétitions, comme vient de l’annoncer sa cavalière. Victime d’une chute lors de la Coupe des Nations Longines du CSIO 5* d’Hickstead en juillet 2019, le fils de Moschino a contracté une blessure trop importante aux tendons pour espérer reprendre une carrière à haut niveau. Quinze mois de soins n’auront en effet pas suffi à guérir le talentueux bai.



Depuis plus d’un an, le prometteur Roulette BH, propriété de la famille Gochman, était au repos forcé, après avoir contracté une importante blessure lors de la Coupe des Nations Longines du CSIO 5* d’Hickstead, en juillet 2019. Lors de la première manche de l’épreuve par équipes, la paire formée par Amanda Derbyshire et son Roulette BH avait violemment chuté à la réception de la rivière. L’amazone britannique fondait beaucoup d’espoirs en son complice pour représenter la Grande-Bretagne lors des prochains Jeux olympiques de Tokyo, reportés à l’été 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Malheureusement, l’Anglaise a dû tirer un trait sur cette possibilité. 

En effet, dimanche 8 novembre, la cavalière a annoncé la retraite de Roulette BH, qui, à seulement onze ans, ne retrouvera pas les terrains de compétitions. Avec beaucoup d’émotions, Amanda Derbyshire a confié la nouvelle au magazine britannique Horse & Hound. “Je donnerais littéralement n'importe quoi pour le récupérer. J'ai prié jour et nuit pour lui, mais je ne peux pas. Roulette était mon cheval pour les Jeux olympiques. Je n’avais aucun doute là-dessus - et personne n’en avait. Il avait tout le talent et toutes les qualités pour être un cheval de championnat”, a ainsi détaillé Amanda Derbyshire auprès de nos confrères.

Lancé avec succès à l’international par les Britanniques Philip Miller et Ben Walker, jusqu’à des épreuves à 1,60m, Roulette BH avait rejoint Amanda Derbyshire en mai 2018. Ensemble, le duo avait rapidement trouvé ses marques, signant de très bonnes performances, tant en Europe que du côté des États-Unis, où est installé la pilote. Ainsi, les deux compères avaient pris la troisième place du prestigieux Grand Prix King George V du CSIO 5* d’Hickstead en 2018, avant de signer un bon sans-faute pour l’Union-Jack lors de la première manche de la finale du circuit des Coupes des Nations Longines, quelques semaines après, à Barcelone. Ensuite, Amanda Derbyshire et son beau bai avaient poursuivi sur leur lancée, remportant le Grand Prix CSI 3* de Wellington en mars 2019, et terminant deuxième de celui du CSI 4* d’Upperville, trois mois plus tard. 



À dix ans, Roulette BH avait déjà l’étoffe d’un grand. Même s’il avait repris, sans gêne, le travail sur le plat, le bai ne pouvait plus embrasser sa carrière de cheval de haut niveau. “Malheureusement, je n'ai pas obtenu mon miracle”, déplore Amanda Derbyshire, qui a tenu à saluer le travail effectué par les vétérinaires. “Toutes ses blessures étaient guéries, à l'exception des ligaments déchirés. Il n’était donc pas prudent, ni pour lui, ni pour moi, de recommencer à sauter.” Face à ce verdict, Amanda Derbyshire a pris la décision d’offrir à son compagnon une retraite bien méritée, et une vraie vie de cheval. Roulette a ainsi rejoint les écuries Spring Ledge, en Virginie, aux États-Unis, où il partage ses journées au pré, en compagnie d’anciens chevaux de Grands Prix.

Désormais, Amanda Derbyshire devra écrire la suite de son histoire sans son Roulette, qu’elle surnommait affectueusement Bertie. Fort heureusement, la talentueuse cavalière peut compter sur d’autres montures performantes, à commencer par Luibanta BH, qui l’avait conduite aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, en 2018, ainsi qu’aux championnats d’Europe Longines de Rotterdam l’année suivante. De cette échéance continentale, la paire avait d’ailleurs ramené une médaille de bronze, glanée par équipe. Expérimentée, Luibanta pourra sans doute épauler sa cavalière vers son rêve olympique.