2020, l’année inoubliable de Laura Collett

Comme elle le dit elle-même, Laura Collett aura obtenu la victoire de ses rêves en 2020 sur le seul CCI 5*-L de l’année, à Pau. Malgré une saison appauvrie pour le monde du complet, la cavalière britannique fait partie de l’élite qui a réussi à tirer son épingle du jeu. Pandémie oblige, la Britannique s’est particulièrement illustrée à domicile.  



Comment pourrais-je oublier cette année ?” C’est ainsi que la cavalière de complet Laura Collett est revenue sur son année 2020 dans un publication Instagram. Après une saison 2019 au goût amer en raison de la blessure de son cheval Mr Bass (Holsteiner, Carico, Exhorbitant XX) lors du CCI 5*-L de Badminton, la saison 2020 a offert à la quarante-neuvième cavalière du classement mondial une victoires de rêve, celle du CCI 5*-L des Étoiles de Pau avec London 52 (Holsteiner, Landos, Quinar).    

 La Britannique est habituée du complet et des médailles depuis son plus jeune âge. Elle remporte son premier évènement international en 2004, alors qu’elle n’a que quatorze ans. Avec Walnut, sa jument, elle d’impose dans le CCI junior (désormais CCI2*-L) à Weston Park. En 2006, elle est devenue la plus jeune gagnante d’un CCI 2*, à Tweseldown, en Grande-Bretagne. La Britannique cumule neuf médailles en compétition Poneys, Juniors et Jeunes Cavaliers, dont trois médailles d’or en individuel et obtient sa première sélection en championnat Senior alors qu’elle n’a que vingt-et-un an. Victime d’une grave chute à Tweseldown en 2013, elle reprend la compétition seulement sept semaines plus tard. En 2019, elle fait - partie de la sélection britannique pour le CHIO d’Aix-La-Chapelle avec London 52 et en réserviste avec Dacapo (Holsteiner, Diarado, Canturo).    



“London 52 a fait de mes rêves une réalité”

Laura Collett s'est imposée à Pau lors du CCI5*-L, prenant la tête du classement à l'occasion du dressage avec London 52.

© Solène Bailly/Les Étoiles de Pau

Forte de son talent et de ses victoires, Laura Collett s’est imposée dans le milieu du complet avec de belles victoires à son palmarès en cette année 2020. Sur douze participations, elle a terminé son année avec six classements, dont deux à Pau. Elle a commencé sa saison avec une belle quatrième place au CCI 4*-S de Alnwick-Burgham sur London 52, hongre de onze ans. Toujours à Alnwick-Burgham, elle obtient la deuxième place avec son étalon de sept ans Moonlight Charmer (Cheval de Sport Irlandais, Obus Quality ) dans le CCI 2*-L. Engagée sur le CCI 3*-L Jeunes Chevaux du Lion d’Angers, Laura Collett et Moonlight Charmer ont toutefois malheureusement été éliminés à l’issue de la seconde visite vétérinaire de la compétition. Laura Collett a néanmoins pu se consoler avec le retour de Mr Bass, son hongre Holsteiner blessé l’an dernier. Avec son fidèle London 52, elle a emporté la première place du CCI 4*-S à Little Downham et une cinquième place dans la même épreuve avec son tout aussi fidèle Mr Bass.  

 C’est en octobre 2020 que Laura Collett s’est illustrée sur la piste des Cinq Étoiles de Pau, au domaine de Sers, dans les Pyrénées-Atlantiques. Associée à Mr Bass et London 52, ses deux chevaux de tête, elle a devancé grâce au premier toute la concurrence sur le cross de 6,3 kilomètres. Parmi les dix couples ayant été qualifiés, elle a finalement tiré son épingle du jeu et a doublé sa compatriote Piggy March, élue meilleure cavalière de complet de Grande-Bretagne. Avec 21,3 points, Laura Collett a remporté sa seule victoire à l’étranger de l’année. “London 52 a fait de mes rêves une réalité en remportant les Cinq Étoiles de Pau”, a-t-elle notamment confié dans une publication Instagram, revenant sur les plus beaux moments de son année.