Bien sélectionner pour produire mieux

Histoire de dire, by Bernard Le Courtois.



C’est sans doute le but de la plupart des éleveurs: produire de bons gagnants en CSI ou CCI et, pourquoi pas, faire naître un jour un cheval sélectionné pour les Jeux olympiques et / ou les championnats du monde ou d’Europe. Si l’on élève qu’un poulain par an ou un tous les deux ans, comme le font de très nombreux amateurs, la probabilité de faire naître un crack est assez faible. C’est un peu comme gagner au loto. Pour autant, comme au loto, il y a des gagnants! Pour réussir, il faut d’abord un minimum de professionnalisme dans la sélection de ses poulinières. Ensuite, entre en considération le talent avec lequel l’éleveur va savoir choisir les é...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

S'abonner pour lire la suite
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialisez mon mot de passe