Titouan Schumacher et Atome Z mettent tout le monde d’accord à Vilamoura

À Vilamoura, au Portugal, la deuxième semaine de compétition s’est conclue aujourd’hui par une victoire française dans le Grand Prix CSI 3* à 1,50m. Avant dernier à s’élancer au barrage, le Normand Titouan Schumacher s’est imposé avec son fidèle Atome Z, devançant le Britannique Guy Williams et l’Italien Piergiorgio Bucci, respectivement aux rênes de Rouge de Ravel et Cochello. Belle performance d’Aurélien Leroy, onzième et pénalisé d’un point de temps dépassé avec Vendome d’Ick. 



“Atome était vraiment formidable”, a confié le Normand, ravi.

© Paulo Beckmam / Vilamoura Equestrian Centre

Alors qu’ils avaient déjà remporté un Grand Prix CSI 4* sur cette même piste en octobre dernier, Titouan Schumacher et Atome Z ont récidivé aujourd’hui en s’imposant dans un Grand Prix CSI 3* à Vilamoura, qui est venu clore la deuxième des sept semaines de sport de cette tournée hivernale en Algarve. Quarante-quatre partants se sont élancés sur un parcours initial composé de treize obstacles pour seize efforts et coté à 1,50m. Dix d’entre eux, représentant sept nations, ont su déjouer toutes les difficultés et ainsi empocher leur ticket pour le barrage. Parmi eux, un seul Français, le Normand Titouan Schumacher, qui a finalement fait raisonner La Marseillaise au Portugal.

Premier à s’élancer sur un parcours raccourci à sept obstacles et huit efforts, le Belge Alexander Kumps a imposé un temps de référence de 39’’42 avec Luigi van de Kornelishoeve. Cette performance a permis au couple de terminer au pied du podium, à la quatrième place. À sa suite, Anouk de Ruijter, première des trois chances néerlandaises dans ce barrage, a également réalisé un double sans-faute. Avec Huepens Conquestador, l’amazone a franchi la ligne d’arrivée en 42’’47, synonyme de sixième place. Troisième au départ, la Taïwanaise Jasmine Shao-Man Chen a écopé de neuf points, en selle sur Benitus Di Vallerano, victime d’une dérobade devant le double placé en numéro six. La Néerlandaise Mel Thijssen, finalement cinquième aux rênes de Florida Balia NL, a ouvert la voie d’une option entre les obstacles quatre et cinq, qui a ensuite été prise par la majorité des concurrents (39’’71). Un tracé qui a causé une incompréhension entre l’Irlandais Michael Pender et son alezan Hhs Javas Gucci, qui a dérobé après être arrivé trop de biais sur le vertical placé en cinquième position. Le couple a totalisé neuf points, pour une huitième place finale.

Suivant à s’élancer, les toujours très rapides Guy Williams et Rouge de Ravel ont été fidèles à leur réputation, abaissant le chronomètre de plus de deux secondes et prenant ainsi la tête du classement provisoire (36’’88). Entrés en piste juste après le duo britannique, l’Italien Piergiorgio Bucci n’a pu les déloger avec Cochello. Coupant la ligne en 37’’, tous deux se sont adjugés la troisième place de ce Grand Prix disputé. De son côté, le Néerlandais Leon Thijssen n’a pu éviter deux fautes aux rênes de son fils de Numero Uno, For President. En renversant les verticaux cinq et sept, le duo a pris la septième place.

Avant-dernier à s’élancer au barrage, Titouan Schumacher et l’atypique Atome Z, quatorze ans, ont franchi la ligne d’arrivée avec quatre-vingt-douze centièmes d’avance sur leurs plus proches poursuivants. En grande forme, les deux complices ont réalisé un ultime parcours très rapide, marqué par un demi-tour serré entre les obstacles deux et trois. Leur temps de 35’’96 leur a permis de prendre le leadership de l’épreuve. L’attente pour la confirmation de leur victoire n’a pas été longue, puisqu’en faisant tomber l’oxer numéro quatre, Cameron Hanley a scellé le sort du Français. Avec Esi Toulouse, l’Irlandais a conclu son barrage avec trois faute, synonyme de neuvième place.

 



“Pour gagner, je devais prendre tous les risques”, Titouan Schumacher

“Atome était vraiment formidable. La semaine passée, nous avons connu un petit raté lors du Grand Prix (huit points, ndlr), même si ce n’était pas grand-chose. Il a bien rectifié cette semaine. Il était top, et cela m’a servi de préparation pour Doha dans quinze jours. Je suis très content, Atome est encore en grande forme. Guy Williams était très rapide et je me suis dit que pour gagner, je devais prendre tous les risques. C’est ce que j’ai fait et cela a payé. Nous avons fini de concourir à Vilamoura, nous rentrons demain à la maison. Le prochain concours pour Atome sera donc à Doha, pendant deux semaines (sont au programme deux CSI 5*, du 25 au 27 février puis la première étape du Global Champions Tour du 4 au 6 mars, ndlr), a réagi le lauréat.

Du côté des autres Tricolores au départ de cette épreuve, Aurélien Leroy a déroulé un beau parcours avec sa Selle Français de douze ans Vendome d'Ick. Avec cette fille du regretté Arko III, l’ancien complétiste a écopé d’un malheureux point de temps dépassé, privant le couple d’une qualification pour le barrage. Le duo s’est classé au onzième rang de l’épreuve. En selle sur Tolede de Mescam*Harcour, avec laquelle il fait partie du cadre olympique, Kevin Staut a terminé avec quatre points, renversant l’oxer en sortie de triple, placé en numéro sept. Même score pour Alexa Ferrer et Encantado C'SG, son étalon de douze ans par Verdi TN, ainsi que pour le jeune Jules Orsolini, qui avait sellé pour l’occasion Grande Chic, une jument de dix ans avec laquelle il ne concourt que depuis la saison dernière. Enfin, Jayson Caman et l’étalon Selle Français de douze ans Volt du Banney ont conclu leur premier Grand Prix à ce niveau avec quatorze points.

Les résultats complets ici 

Retrouvez ci-dessous le barrage gagnant de Titouan Schumacher et Atome Z