Rentrée gagnante pour Daniel Deusser et Killer Queen VDM à Wellington

Dimanche s’est tenu un Grand Prix CSI 4* à Wellington, conclusion de la quatrième semaine du Winter Equestrian Festival. L’Allemand Daniel Deusser s’est imposé avec la compétitive Killer Queen VDM, signant le plus rapide des neuf doubles sans-faute de l’épreuve. Pour sa première apparition sur la piste de Floride, le couple a frappé fort et a devancé l’Israélienne Ashley Bond et l’Américain McLain Ward, respectivement associés à Donatello 141 et Contagious.



Vainqueurs de deux Grands Prix CSI 5* à Doha fin février puis début mars 2020, Daniel Deusser et Killer Queen VDM (BWP, Eldorado Vd Zeshoek x Derly Chin De Muze) semblent être sur la même lancée en 2021. Pour leur premier Grand Prix de la saison, le premier également à l’occasion de Winter Equestrian Festival (WEF) de Wellington, le couple s’est imposé dimanche 7 février sans conteste à l’occasion du Grand Prix CSI 4* de la quatrième semaine de compétition. Une rentrée réussie pour l’actuel numéro trois au classement mondial Longines des cavaliers et sa complice de onze ans, propriété des écuries belges Stephex. Le duo n’avait plus concouru depuis le CSI 5* de l’Hubside Jumping de Grimaud fin août dernier, où il avait écopé de huit points dans le Grand Prix à 1,60m.

Le parcours initial dessiné par le Brésilien Anderson Lima comprenait seize efforts, tandis que le barrage a été raccourci à sept obstacles. Huit nations étaient représentées parmi les douze qualifiés pour cette finale au chronomètre. L’Allemand et Killer Queen VDM ont galopé à toute vitesse, laissant toutes les barres sur leurs taquets. La paire a arrêté le chronomètre sur 39’’98, ce qui en fait la seule combinaison à passer sous la barre des quarante secondes lors de cette épreuve.

“Je suis très content de Killer Queen aujourd'hui”, a déclaré le lauréat. “Elle est arrivée il y a deux semaines. Je l'ai emmenée à plusieurs endroits pour la travailler sur l'herbe, et elle a très bien réagi ce week-end. À la fin, elle est juste incroyable. Elle a tout ce dont un bon cheval de concours a besoin: elle est respectueuse, a une grande foulée et peut être rapide sans difficulté.”

Seul couple à passer sous la barre des quarante secondes au barrage, Daniel Deusser et Killer Queen VDM ont ajouté un nouveau Grand Prix à leur palmarès. Crédit Sportfot.

 




“Cette année, le WEF est très compétitif”, McLain Ward

Rentrée réussie également pour Ashley Bond et Donatello 141, deuxièmes.

© Sportfot

Ashlee Bond et Donatello 141 (Westph, Diarado x Lamoureux ) ont tout donné mais n’ont pu battre le temps imposé par Daniel Deusser. L’Israélienne et son hongre de dix ans ont franchi la ligne d’arrivée en 40’’41, ce qui leur a permis d’accrocher la deuxième place. Une belle performance pour le couple qui effectuait également sa rentrée internationale, puisque le duo n’avait plus participé à une épreuve labellisée par la Fédération équestres nationale (FEI) depuis sa victoire dans le Grand Prix CSI5 * de la neuvième semaine du WEF 2020, en mars dernier.

“Mon plan était juste de galoper et de tourner aussi vite que possible”, a expliqué l’amazone avec un sourire. “Mon cheval est petit et n’a pas une très grande foulée, mais il joue le jeu, alors j’ai tenté ma chance. J’aurais été heureuse peu importe le résultat car il est un si bon garçon! Je pense qu'Andersen [Lima] est un chef de piste de génie. Tous les chevaux que j'ai regardé, y compris le mien, se sont améliorés au fur et à mesure de la semaine. Les parcours sont intelligents, ils posent des questions difficiles aux chevaux, mais ils ne sont pas injustes. Il y a eu des fautes tout au long du parcours et j’ai adoré concourir. C'était génial de pouvoir affronter des cavaliers comme Daniel et McLain. Ils ont tellement de talent!”

Le podium a été complété par McLain Ward, aux rênes de Contagious (Rhein, Contagio x For Mary).  Avec son hongre de douze ans, l’Étasunien a conclu son ultime parcours en 40’’66.

“Je suis ravi de Contagious”, s’est exprimé le double médaillé d'or olympique par équipes. “Nous lui avons donné un peu de repos à l'automne. Nous l'avons ensuite remis en route et nous sommes satisfaits de lui. Je pense qu'il a sauté de manière vraiment spectaculaire. Cette année, le WEF est très compétitif, et nous constatons cela parce que nous avons la chance de pouvoir encore concourir, donc tout le monde est venu en Floride. C'est excitant.” Par ailleurs, le couple s’est déjà imposé en Floride à l’occasion d’une épreuve à 1,50m lors d’un CSI 3* mi-janvier.

 



“Je dois admettre que cela m'a un peu manqué”, Daniel Deusser

Ce week-end, les chevaux et les cavaliers ont profité de leur deuxième occasion de courir sur le terrain en herbe, et ils auront encore deux semaines de compétition sur gazon pendant le WEF, qui se poursuit jusqu'au 4 avril. “Je pense que c’est génial”, a déclaré le numéro neuf mondial au sujet de cette opportunité. “Le terrain est assez spectaculaire, c’est un cadre magnifique, et c’est bien d’avoir une variété d’endroits où sauter pour garder les chevaux intéressés, motivés et frais. Je pense qu'Anderson [Lima] a fait un excellent travail aujourd'hui. Le temps accordé était probablement un peu large et a peut-être ouvert la porte à la qualification de quelques autres cavaliers pour le barrage.”

Cette victoire marque un retour bienvenu pour Daniel Deusser, qui participe au WEF pour la première fois en quatre ans. “Je dois admettre que cela m'a un peu manqué”, a confié le cavalier des écuries Stephex. “Tout ce qu’il y a autour de cette installation est fantastique. Il y a des pistes de qualité et la situation actuelle dans le monde est compliquée, nous sommes donc très heureux d'être ici et de pouvoir concourir.”

Après un dimanche réussi, l’Allemand regarde déjà vers l'avenir, avide d'ajouter à sa collection d’autres victoires. “Je vais continuer avec Killer Queen à l’occasion du CSI 5*, et après cela, elle aura quelques semaines de repos. Je travaillerai avec certains de mes autres chevaux pendant cette période.”

Après le Grand Prix, Daniel Deusser a également reçu la “The Village of Wellington Cup”, un prix créé en 1998 par la ville de Wellington et remis chaque année par le maire au cavalier gagnant du Grand Prix de la quatrième semaine du WEF.

La semaine prochaine se déroulera le premier CSI 5* de la saison au WEF 2021, ainsi qu’un CSI2 *. Rendez-vous dès mercredi 10 février sur la piste internationale du Palm Beach International Equestrian Center pour une première épreuve à 1,45m labellisée 5*.

Les résultats complets ici

Ci-dessous, le barrage victorieux de Daniel Deusser et Killer Queen VDM dimanche à l’occasion du Grand Prix CSI 4* de Wellington