Totem de Brecey, du cheval d'amateur au prétendant olympique

Apparu pour la première fois en équipe de France de concours complet en 2018, Totem de Brecey ne cesse depuis de briller au plus haut niveau sous la selle de Christopher Six. Celui qui s’est classé quatrième en individuel des championnats d’Europe Longines de Luhmu¨hlen en 2019 visait sans complexe les Jeux olympiques de Tokyo l’an dernier, avant que la pandémie de Covid-19 ne bouleverse ses plans. Portrait d’un Selle Français aujourd’hui âgé de quatorze ans, qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui.



Totem de Brecey naît en avril 2007 chez Jean Muris, dans la Manche. Repreneur de la ferme paternelle à Brécey et gestionnaire immobilier, ainsi qu’ancien président de Cheval Normandie, association des éleveurs de chevaux de sport normands, ce dernier crée en 1996 un élevage amateur de chevaux de saut d’obstacles, comptant quatre poulinières dans ses années les plus fastes. Après la mort de l’une de ses premières recrues, Idole de Brecey (SF, Le Tot de Semilly x Starter), propre soeur de Boléro de Brecey, élevé jadis par son père, partie de coliques, Jean se rend en 2000 au concours régional des chevaux de trois ans à Saint-Lô pour lui trouver une rem...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

S'abonner pour lire la suite
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialisez mon mot de passe