Jalisco B, un chef de race dont l’influence ne faiblit pas (partie 2)

GRANDPRIX publiait hier la première partie du portrait consacré à Jalisco B, fils du chef de race Almé. Retour aujourd’hui sur la suite de l’histoire de cet étalon dont l’influence ne faiblit pas. Grâce à ses fils, et notamment Quidam de Revel, le sang de ce compétiteur et reproducteur avéré coule dans les veines de nombre de champions.



L’influence de Jalisco B sur la production de performeurs au plus haut niveau est incontestable et ne faiblit pas – bien au contraire. Si l’on analyse le dernier classement des meilleurs pères de gagnants internationaux en saut d’obstacles établi par la Fédération mondiale de l’élevage de chevaux de sport (WBFSH), seize étalons classés parmi les cent premiers descendent de lui : onze par la voie mâle et cinq par la voie femelle. Son meilleur fils à l’élevage, Quidam de Revel, qui a sailli pour tous les principaux stud-books, se taille la plus belle part du gâteau en étant présent dans le pedigree d’onze de ces mâles. Si l’on se penche sur le classem...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

S'abonner pour lire la suite
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialisez mon mot de passe