Gudrun Patteet et Sea Coast Kashmira Z filent à toute vitesse à Vejer de la Frontera

Aujourd’hui, le Grand Prix CSI 4* de Vejer de la Frontera est tombé dans l’escarcelle de la Belge Gudrun Patteet. Avec Sea Coast Kashmira Z, l’amazone a signé un barrage supersonique, devançant ainsi son compatriote Jérôme Guery, associé cette semaine à Grupo Prom Diego. Le cavalier manque de peu le doublé, lui qui s’était imposé la semaine dernière dans le Grand Prix CSI 3* avec Quel Homme de Hus. Le podium est complété par le Suédois Douglas Lindelöw aux rênes de Casquo Blue.



Les pluies torrentielles qui sont tombées ce matin ont vraiment menacé de nuire à la célébration du Grand Prix. La piste principale David Broome est en herbe et aujourd'hui, elle a démontré sa qualité incroyable et son énorme capacité à absorber l'eau et à l'évacuer très rapidement, permettant à l’épreuve la plus importante de cette semaine de se dérouler comme prévu. Soixante couples se sont élancés sur un parcours initial de treize obstacles et seize efforts, coté à 1,55m et dessiné par le chef de piste tricolore Grégory Bodo. Seuls neuf d’entre eux ont réussi à déjouer toutes les difficultés de ce premier tour et à s’offrir leur qualification pour le barrage.

Deux cavaliers belges ont pris les premières places de ce Grand Prix, et la très rapide Gudrun Patteet a mis tout le monde d’accord avec Sea Coast Kashmira Z, sa fille de Kashmir van Schuttershof âgée de onze ans. Septième couple à entrer en piste pour la finale au chonomètre, le couple s’est élancé à toute allure et a littéralement survolé le parcours raccourci à sept obstacles et huit efforts. Leur temps de 36’’06 leur a offert une victoire bien méritée, elles qui se sont déjà imposées la semaine passée sur cette même piste lors d’une épreuve à 1,50m.

"La jument que je montais aujourd'hui, Sea Coast Kashmira Z, a plus d'expérience que le cheval que je montais la semaine dernière et cela m'a clairement permis de galoper plus vite. Quand j'ai reconnu le parcours, j’ai pensé que c’était assez gros, avec des combinaisons très techniques. C'était un parcours de Grand Prix CSI 4* très bien construit”, a confié la lauréate, qui a également noté que la dernière ligne “était très difficile avec une distance très courte entre l’oxer qui était suivi d'une combinaison très délicate. Je pense que cela a engendré beaucoup de fautes.” Il s’agit de la cinquième victoire en Grand Prix pour les deux complices, après le CSI 2* de Samorin en 2019 puis le CSIO 3* de Prague, le CSI 2* et le CSI 3* de Vejer de la Frontera en 2020.

Jérôme Guery, qui a remporté le Grand Prix CSI 3* de la semaine dernière avec Quel Homme de Hus, avait sellé aujourd'hui Grupo Prom Diego. Dernier à s’élancer, le Belge a tout tenté avec son fils de Verdi TN, mais le chronomètre s’est arrêté sur 36’’55, soit quarante-neuf centièmes de trop pour pouvoir espérer mieux que la deuxième place. Cependant en franchissant l'arrivée, il arborait un très large sourire et était clairement ravi de son hongre.

Le Suédois Douglas Lindelöw a également brillé aujourd'hui avec un barrage rythmé en selle sur Casquo Blue, un fils de Chacco-Blue formé en France par Arnaud Martin. Le duo a complété le podium avec un chronomètre de 37’’39.  

 



Une faute pour nos deux Tricolores

Le Belge Wilm Vermeir, l’Égyptien Karim Elzoghby, l’Irlandais Alexander Butler et le Britannique Joseph Stockdale ont également signé un double sans-faute, respectivement aux rênes de DM Jacqmotte, Zandigo, Athene et Equine America Cacharel. Le dernier représentant belge au barrage, Pieter Clemens, a écopé d’une faute sur l’oxer numéro six avec Icarus, tandis que la championne du monde en titre Simone Blum en a terminé avec deux fautes, en selle sur DSP Cool Hill. L’Allemande et son hongre de onze ans, premiers à s’élancer au barrage, ont également fauté sur l’oxer placée en sixième position ainsi que sur le vertical suivant.

Deux Français ont pris le départ de ce Grand Prix. Aurélien Leroy et sa jument de tête Vendôme d’Ick, fille du regretté Arko III âgée de douze ans, n’ont pu éviter quatre points en milieu de parcours, sur l’oxer numéro six. Même score pour Olivier Perreau et sa fidèle fille de Diamant de Semilly, GL Events Venizia D'Aiguilly. Le duo, vainqueur de l’épreuve majeure vendredi, y a cru jusqu’à l’avant-dernier obstacle, renversant l’oxer placé à l’entrée du double numéro douze. Avec un chronomètre de 72’’68, soit le plus rapide des parcours à quatre points, le couple s’est classé douzième de l’épreuve.

Le Sunshine Tour se poursuit la semaine prochaine à Vejer de la Frontera avec un second CSI 4*.

Les résultats complets ici