Un regain démocratique qui doit susciter l’intérêt de tous

Découvrez l’édito du numéro de mars du magazine GRANDPRIX, en kiosques depuis aujourd’hui, consacré aux élections fédérales, programmées le 18 mars prochain.



Combien de fois a-t-on entendu, au bord d’une lice ou à la buvette d’un concours, qu’il ne servait à rien de s’intéresser à la politique de la Fédération française d’équitation (FFE), tenue par une petite équipe, pour ne pas dire un seul homme, et que la démocratie n’existait pas au sein de ses instances? Il est vrai qu’elle est présidée par Serge Lecomte depuis 2004, mais la FFE est loin d’être un cas unique en la matière. Ainsi, Bernard Amsalem présida la Fédération française d’athlétisme de 2001 à 2016, le sulfureux Didier Gailhaguet, celle des sports de glace de 1998 à 2004, puis de 2007 &...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe