Les Américains triomphent à domicile dans la Coupe des nations de Wellington

L’équipe américaine a brillé à domicile hier soir en s’imposant devant l’Irlande et le Brésil dans la Coupe des nations organisée à l’occasion du CSIO 4* de Wellington, en Floride.



Dans un format inédit, les parcours des deux manches, imaginés par les chefs de piste américains Steve Stephens et Nick Granat, se sont succédés pour terminer de nuit, dans le cadre habituel de la Coupe des Nations du Winter Equestrian Festival, sous les lumières de la piste internationale. À l’issue de la première phase, chaque équipe en lice avait enregistré son meilleur score. Tous sortis de piste sans aucune pénalité, les quatre membres de l'équipe irlandaise, Shane Sweetnam, Bertram Allen, Michael Duffy et Cian O'Connor, ont pris l'avantage avant d’être rattrapés par l’équipe locale, suivie par Israël, venue se placer provisoirement en troisième position.

Lors de la seconde phase, l’équipe américaine composée de Lillie Keenan, Brian Moggre, Bliss Heers et Jessica Springsteen, a pris la tête. Premier maillon de l’équipe à s’élancer dans cette seconde manche, Lillie Keenan, associée à son hongre Fasther (KWPN, Vigo d’Arsouilles x Farmer) est sortie de piste avec quatre points de pénalité, après un parcours sans faute réalisé en première manche. “Concourir avec l’équipe nationale est quelque chose que nous attendons avec impatience chaque année. Il est très stimulant de remporter une victoire dans son propre pays. C’est l’objectif que nous nous étions fixé et nous avions un plan pour cela.”, a déclaré la jeune femme de vingt-quatre ans. Pour sa deuxième participation à une Coupe des nations, le très jeune Brian Moggre, dix-neuf ans, en selle sur Balou De Reventon (ISJ, Cornet Obolensky x Continue), a compensé dans la seconde manche ses quatre points de pénalité récoltés au premier tour. “Mon cheval a plus d'expérience que moi dans ce type de compétition. J’étais content de pouvoir compter sur lui”, a-t-il affirmé à l’issue de ses deux parcours. Alors qu’elle effectuait là ses débuts au sein de l’équipe américaine, Bliss Heers et son partenaire Antidote de Mars (SF, Diamant x Jarnac) ont fait des merveilles. En selle sur cet étalon par Diamant de Sémilly, la cavalière est la seule membre de l’équipe américaine à avoir accompli un double sans-faute. L’avant-dernier couple à s’être élancé dans le parcours final de cette Coupe des nations est celui formé par Jessica Springsteen et l’étalon BWP, Don Juan van de Donkhoeve (BWP, Bamako De Muze x Diva Vd Donkhoeve). La cavalière de vingt-neuf ans et son partenaire qui avaient écopé de quatre points de pénalité lors du premier tour ont déclenché la liesse de leurs compatriotes en passant la ligne d’arrivée au terme d’un dernier parcours irréprochable. "Je pense que l’on ressent toujours plus de pression lorsque l’on représente notre pays", a déclaré l’amazone. "C'était la première Coupe des Nations depuis longtemps et nous étions tous très motivés.”

Sur le podium, les quatre membres de l'équipe victorieuse : Lillie Keenan, Brian Moggre, Bliss Heers et Jessica Springsteen.

© Sportfot



Cette neuvième victoire de l'équipe américaine de saut d'obstacles est la troisième consécutive en vingt-ans de Coupe des nations au WEF. "Nous savions que nous avions une équipe très jeune", a déclaré le chef d'équipe américain, Robert Ridland. "Nous étions confrontés à de grandes équipes. Lorsque nous avons vu les concurrents irlandais, nous étions conscients que, sur le papier, c’était une équipe vraiment solide et expérimentée. Je ne pourrais pas être plus satisfait."

L'équipe irlandaise n’a effectivement pas démérité puisqu’elle s’est offert la deuxième marche du podium. Elle était composée de Shane Sweetnam, auteur d’un double sans-faute avec Karlin van’t Vennehof (BWP, Fantomas de Muze x Quasimodo van Molendreef), Bertram Allen associé à Castelfield Vegas (ISH, Cassino x Lux Z) et Michael Duffy, en selle sur Zilton SL Z (Z, Zirroco Blue VDL x Indoctro), tous deux sortis avec quatre points de pénalité dans la seconde manche, ainsi que de Cian O'Connor accompagné de Cadiz (Holst, Cassini I x Grundyman xx), n’ayant commis aucune faute.

L’équipe brésilienne formée par Rodrigo Lambre, Luiz Francisco De Azevedo, Yuri Mansur, et Rodrigo Pessoa, respectivement en selle sur J’Adore van Het (BWP, Spielberg x Ikoon), Comic (BWP, Verdi x Heartbreaker), Vitiki (Han, Valentino x For Expo) et Carlito’s Way (Holst, Casall x Lordanos), s’est vue attribuer la médaille de bronze. Elle a été suivie par Israël en quatrième position devant le Canada et la Grande-Bretagne. Le classement de cette Coupe des nations a été complété par la Colombie et le Mexique, à la septième et huitième place. 

La compétition se poursuit aujourd’hui au Winter Equestrian Festival de Wellington avec un Grand Prix à 1,50m doté à 50 000 dollars, avant le Grand Prix du CSIO 4* qui se tiendra dimanche.

Les résultats ici.