Darragh Kenny récidive dans le Grand Prix CSI 3* de Wellington et s’impose avec plus d’une seconde d’avance

Déjà vainqueur de l'épreuve majeure d'hier avec la même Great-Tikila J, Darragh Kenny a réitéré aujourd'hui dans le Grand Prix CSI 3* de Wellington. Au terme d'un barrage à dix, où la nouvelle génération était bien présente, l'Irlandais a franchi la ligne d'arrivée avec plus d'une seconde d'avance sur ses premiers poursuivants.



Michel Vaillancourt avait dessiné un parcours comportant quatorze obstacles pour ce Grand Prix, dont le triple, fait rare, arrivait en tout début de parcours puisqu'il portait le numéro 4. Quarante-cinq cavaliers ont pris le départ de l'épreuve, sur la piste internationale du Winter Equestrian Festival. Parti en ouvreur, le jeune Max Wachman, âgé de dix-sept ans seulement, a d'emblée réalisé un parcours parfait avec Lazzaro Delle Schiave, un fils d'Acodetto II qui avait fait ses débuts sur la scène internationale sous la selle de Massimo Grossato. Après ce bon parcours, la Grecque Ioli Mytilineou a bien failli l'imiter, mais a mis l'avant-dernier obstacle à terre aux rênes de Levis de Muze. Finalement, c’est Mimi Gochman qui a été la deuxième à se qualifier pour le barrage. À seulement seize ans, elle a aussi démontré une parfaite maîtrise pour mener Gigi’s Girl BH au sans-faute. Hilary McNerney a ensuite réalisé la même performance avec Lovelight, une fille de Lord Z âgée de dix ans.

Il a ensuite fallu attendre le parcours d'Ailish Cunniffe et de l'ancienne monture de Mark McAuley, Vivaldi du Theil, pour voir un autre sans-faute, même si Alex Matz n'est pas passé loin du compte aux rênes du styliste Cashew CR. Par la suite, ni Georgina Bloomberg, ni Emily Moffit, ni Ashlee Bond, qui montaient respectivement Manhattan, F One USA et Contefina LVF, n'ont réussi à se qualifier pour la finale au chronomètre, les deux premières citées ayant été piégées par le double placé en numéro alors que la jument d'Ashlee Bond a mis l'avant-dernier obstacle à terre.

Porteur du dossard numéro 22, Adam Prudent a été le cinquième concurrent à réussir un parcours sans-faute cet après-midi avec Baloutinue. Après la pause dédiée à la réfection de la piste et quelques parcours lourdement pénalisés, Lillie Keenan a bien failli obtenir son ticket pour le barrage, mais a dépassé le temps imparti de neuf centièmes secondes en selle sur Skyhorse. La légende Beezie Madden n'a pas non plus pu se qualifier pour la finale au chronomètre. Pourtant aux rênes de Breitling LS, avec lequel elle avait remporté la Finale de la Coupe du monde en 2018, l'Américaine a laissé la sortie du double à terre. Juste après elle, Darragh Kenny et Eric Lamaze n'ont, par contre, pas laissé passer leur chance, et ont bouclé ce premier parcours sans aucune faute avec Great-Tikila J et Chacco Kid, tout comme Daniel Deusser ainsi qu'Adrienne Sternlicht par la suite. Le dernier concurrent à se qualifier pour le barrage a finalement été Ben Maher, qui avait de nouveau sellé Ginger-Blue, avec laquelle il s'est imposé dans le WEF Challenge vendredi.



Trois parcours parfaits seulement au barrage

Hilary McNerney et Lovelight ont terminé à la deuxième place de ce Grand Prix

© Sportfot

De nouveau ouvreur à l'occasion du barrage, qui comportait sept obstacles dont le triple transformé en double, Max Wachman n'a pas trouvé la meilleure distance pour le vertical situé après le double, que son Lazzaro Delle Schiave a mis à terre. Après lui, Mimi Gochman a joué la carte de la sécurité et réalisé le premier double sans-faute de l'après-midi. Cette stratégie s'est par la suite avérée payante, puisque l'Américaine a finalement terminé sur la troisième marche du podium. Hilary McNerney, à l'inverse, est partie très vite et a su se servir parfaitement du galop de son Lovelight pour établir un très bon temps de 36,359 secondes. Ailish Cunniffe a connu moins de réussite lors de ce second parcours, qu'elle a terminé avec seize points au compteur. Adam Prudent, quant à lui, a réalisé un virage très court devant le double, ce qui a conduit son Baloutinue à faire tomber le deuxième plan de l'oxer de sortie de la combinaison avant de commettre une autre faute. Quatre pointures devaient encore s'élancer, à commencer par le très en forme Darragh Kenny. S'il a fait une foulée de plus entre le double et le vertical, l'Irlandais a réalisé une fin de barrage extrêmement rapide et ainsi pris la tête du Grand Prix avec plus d'une seconde d'avance sur Hilary McNerney. Eric Lamaze a alors demandé le maximum à Chacco Kid dès le début du parcours, mais l'alezan a mis l'entré de double à terre, ce qui a relégué le couple à la quatrième place du classement. Finalement, ni Daniel Deusser et Casallvano, ni Adrienne Sternlicht et Just A Gamble, ni le très performant Ben Maher n'ont réussi à signer de double sans-faute, et Darragh Kenny s'est donc octroyé la victoire.

Résultats complets