Antoine Ermann, discret mais brillant

Ces deux dernières années, le nom d’Antoine Ermann, bientôt vingt ans, est loin d’être passé inaperçu. Sacré champion de France Juniors en 2019, associé à Azur du Vinnebus, le sérieux et sympathique Bourguignon a rempilé en septembre dernier en décrochant la victoire du championnat de France des chevaux de six ans avec Élios de la Lie, un produit de l’élevage familial. Comptant déjà plusieurs cordes à son arc, le jeune cavalier est à l’aube d’une carrière qui s’annonce brillante.



Né le 8 octobre 2001, Antoine Ermann a grandit au sein de l’écurie familiale, élevé par deux parents cavaliers. Son père, Jean-Yves Ermann, a créé il y a trente ans le centre équestre de Chevagny-les-Chevrières, situé près de Mâcon, en Saône-et-Loire. En plus d’un poney-club et d’une école d’équitation, les lieux abritent depuis sept ans l’élevage de la Lie, qui voit naître les chevaux à l’affixe éponyme. Vers l’âge de quatre ans, c’est donc tout naturellement qu’Antoine met le pied à l’étrier pour la première fois. Il prend part à ses premières compétitio...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe