Max Kühner, dans les pas d’Hugo Simon?

À quarante-sept ans, Max Kühner a franchi un nouveau cap dans sa carrière en remportant le Grand Prix CSI 5* de Bois-le-Duc, étape du très prestigieux et sélectif Grand Chelem Rolex de saut d’obstacles, dimanche aux Pays-Bas, en selle sur Elektric Blue P. De plus en plus régulier parmi l’élite, ce chef d’entreprise à succès récolte les fruits d’un engagement équestre de longue haleine. Comme Hugo Simon avant lui, l’Allemand d’origine est devenu le chef de file de l’équipe autrichienne. Moins précoce que son aîné, triple vainqueur de la finale de la Coupe du monde, parviendra-t-il à décrocher un premier grand titre individuel? Portrait.



Dans la vie de Max Kühner, il y a toujours un élément qui ramène à l’Autriche. D’abord, c’est près de Kitzbühel, fameuse station de ski située dans le Tyrol, que l’Allemand, alors enfant, s’est pris de passion pour l’équitation. “Mes parents nous y emmenaient skier chaque hiver. Une fois, comme il n’y avait pas assez de neige et qu’il n’y avait pas encore de canons pour en fabriquer, ils ont cherché une autre activité sportive pour mon petit frère et moi. C’est ainsi que nous avons atterri dans un centre équestre”, se souvient le cavalier. Sur le dos d’un poney, le jeune garçon trouve vite ses repères. “D&eg...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe