Alexa Ferrer domine les débats à l’Hubside Spring Tour de Grimaud

LaMarseillaise a retenti dans l’épreuve majeure du jour de l’Hubside Spring Tour de Grimaud. La Française Alexa Ferrer a joué son va-tout avec Encantado C'SG. L’amazone de tout juste trente-trois ans a ainsi ajouté une nouvelle belle ligne à son palmarès, se payant le luxe de devancer les cadors Scott Brash et Max Kühner pour sa première victoire en 4*.



Malgré la pluie qui continue de tomber dans le Var, les épreuves de l’Hubside Spring Tour de Grimaud n’ont pas été perturbées, samedi 1er mai. En ce jour de la fête du travail, les Français n’ont pas chômé. Après la victoire de Nicolas Delmotte en ouverture de cette troisième journée de compétition, l’amazone Alexa Ferrer a dominé les débats dans l’épreuve majeure du jour. Associée à Encantado C’SG, un étalon KWPN de douze ans qu’elle monte depuis 2020, la cavalière de trente-trois ans a signé le meilleur des seize barrages (41”08).

Je suis ravie ! J'ai vu que le barrage se courrait assez vite alors je suis partie un peu au feeling”, a analysé l’heureuse cavalière à l’issue de sa victoire. “J'étais un peu en retard sur les autres avant la dernière ligne mais j'ai eu une très bonne distance lors du demi-tour sur l'avant dernier et j'ai pu ensuite aller sur le dernier sans freiner. Encantado SG a répondu présent et c'est vraiment super !



Un barrage disputé

Partie en dixième position, Alexa Ferrer a mis tout le monde d’accord. Un temps leader avec un très bon chronomètre (42”53), Nicolas Delmotte, qui a ouvert la finale au chronomètre, a mis la pression sur ses poursuivants. Finalement, le Nordiste termine sixième avec son bon Urvoso du Roch, propriété de la discrète mais non moins sympathique Marie-Claudine Morlion.

Supersonique, comme toujours, Julien Épaillard, déjà lauréat de deux épreuves depuis le début des hostilités à Grimaud, a laissé l’oxer numéro quatre à terre. Cette faute relègue le numéro un français au douzième rang avec son efficace Solero MS (41”01). Toujours en tête après le passage de huit couples, Nicolas Delmotte s’est d’abord fait déloger par le Belge François Mathy Jr, auteur d’un double clear round avec son puissant Casanova de L'Herse. 

Benoît Cernin, récent vainqueur du Grand National de Vichy, aurait pu prétendre à une place d’honneur sans une faute de Vitalhorse Seurat Galotiere sur l’avant dernière difficulté. À sa suite, Alexa Ferrer n’a pas tremblé. Lancée à toute vitesse avec son fils de Verdi, la cavalière, originaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a avalé la dernière ligne du parcours comme si de rien n’était. Finalement, la prise de risque du couple s’est avérée payante puisque ni l’Écossais Scott Brash, parti en dernier aux rênes du brillant Hello Mr President (ex Comme d’Api Junior EEZ), ni l’Autrichien Max Kühner, tout juste vainqueur de l’étape du Rolex Grand Chelem de Bois-le-Duc et juché sur Vancouver Dreams, ne sont parvenus à détrôner la reine du jour. 



En s’offrant cette victoire, Alexa Ferrer signe l’une des plus belles performances de sa carrière. Lauréate de plusieurs épreuves à 1,45m avec A Vie du Calvaire, une fille de Wandor van de Mispaelere, la jeune femme ne s’était encore jamais imposée en 4*. Déjà troisième du Grand Prix CSI 3* de Vilamoura mi-février, l’étalon Encantado semble bien prédisposée à faire briller sa pilote, qui peut compter sur d’autres montures performantes, à l’image que Chiquita d’Or, montée un temps par Edward Levy, ou encore Gracieux du Pachis, tout juste neuf ans et déjà vu à 1,50m.

Les résultats complets ici.


Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping de Grimaud sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv.