Eduardo Alvarez Aznar devant ces dames dans le premier Grand Prix de l’Hubside Jumping de Grimaud de la saison

Idéal. Tel était le scénario du premier Grand Prix CSI 4* de l’Hubside Jumping de Grimaud cette saison. Le soleil de retour sur la piste varoise, quarante et un couples au départ de cette épreuve à 1,55m et une finale à dix barragistes: le chef de piste français Cédric Longis pouvait se féliciter d’avoir réussi à atteindre les 25% de sans faute attendus. Si deux amazones se sont hissées sur le podium, c’est finalement l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar qui l’a emporté devant ces dames, en selle sur son hongre de dix ans, Legend. 



Luciana Diniz a pris la troisième place avec Conchento PS

© Hubside Jumping / Marco Villanti

Dans la première manche parsemée de fautes ci et là, douze couples ont réussis à franchir les treize obstacles et seize efforts proposés pour ce premier Grand Prix CSI 4* de l’année à Grimaud. Pourtant attendu avec sa fantastique Killer Queen VDM, l’Allemand Daniel Deusser s’est vu fermer la porte de la finale pour dix centièmes de seconde de trop et un point de temps dépassé. À son image, la jeune Tricolore Mégane Moissonnier, malgré un parcours parfait avec Cordial, a écopé d’un point de pénalité pour trente-sept centièmes hors du temps imparti. Le barrage a donc compté dix couples représentant pas moins de six nations différentes. 

S’élançant en ouverture, le tricolore Grégory Cottard, déjà vainqueur d’une épreuve en début de semaine, a bouclé avec Bibici un barrage à vitesse grand V. Une faute sur l’ultime obstacle les a pourtant relégués à la sixième place malgré un chronomètre rapide de 41’’13. À sa suite, le Turc Derin Demirsoy et le Belge François Mathy Jr. ont tous les deux fauté sur l’entrée du double. Connu pour prendre tous les risques avec Quel Filou 13, le Français Mathieu Billot a vu ses espoirs de victoire s’envoler dès le numéro deux du barrage et a terminé dans un rythme moins effréné, en 44’’52, synonyme de dixième place. Première amazone à s’élancer dans le barrage, l’Étasunienne Jessica Springsteen, associée à RMF Tinkerbell, a quant à elle fauté sur l’avant dernier obstacle, si bien qu’à mi-barrage, aucun couple n’avait réussi le double sans-faute. 

Ce fut rapidement chose faite en deuxième partie de finale, grâce au Belge Niels Bruynseels et à son hongre Nabeau van cet Migroveld Z. Rentrés en 46’’05, ils se sont installés aux commandes de l’épreuve, mais pour quelques secondes seulement. Seul Espagnol au départ de ce Grand Prix, Eduardo Alvarez Aznar a conclu en 41’’93 avec Legend (en vidéo en fin d'article), soit plus de quatre secondes devant le Belge! Si Kevin Staut a buté sur le deuxième oxer du tracé, le Tricolore a pourtant signé le barrage le plus rapide, en 40’’60, et a finalement pris la cinquième place du classement. Seules les deux amazones encore en lice pouvaient alors espérer détrôner le cavalier espagnol. Malgré une foulée retirée dans la dernière ligne, Pénélope Leprevost n’a pu rentrer en moins de 43’’20 et a dû se contenter de la deuxième place, associée au puissant Excalibur de la Tour Vidal*GFE. Enfin, la Portugaise Luciana Diniz, arrivée en 43’’86 avec Conchento PS, s’est glissée sur la troisième marche du podium. 

Alors, peut-être réussiront-elles à vaincre ces messieurs la semaine prochaine dans le premier CSI 5* de l‘année sur la French Riviera? Réponse dès jeudi, avec le retour des compétitions, toujours diffusées en direct, en intégralité et gratuitement sur GRANDPRIX.tv.



“J'ai pris le maximum de risques”, Eduardo Alvarez Aznar

Eduardo Alvarez Aznar, lauréat du Grand Prix CSI 4*: “C'est le premier Grand Prix CSI 4* de Legend alors je ne peux être plus heureux qu'aujourd'hui! Il a sauté de très belle manière dès la première manche. Au barrage, je savais qu'il restait des couples très rapides après moi alors j'ai pris le maximum de risques et cela a payé. Je suis vraiment très heureux et je remercie ma groom pour le formidable travail accompli.”

Pénélope Leprevost, deuxième du Grand Prix CSI 4*: “C'est une belle journée pour nous! Je suis fière d'Éden qui a très bien monté son Grand Prix CSI 2* et qui a réussi à figurer parmi les meilleurs à la remise des prix. C'est un jour important pour elle! En ce qui concerne le Grand Prix 4* je suis ravie d'Excalibur. Il reprend tout juste la compétition après un hiver de repos et quelques parcours au Sunshine Tour en début d'année. Il participait ici à son premier concours et je crois qu'il est vraiment en forme! J'ai pris des risques sur le dernier pour faire une foulée de moins ce qui l'a un peu surpris je crois mais il a très bien sauté! Je ne pense pas que nous aurions pu aller vraiment plus vite dans ce barrage alors je suis déjà ravie de cette deuxième place!”

Luciana Diniz, troisième du Grand Prix CSI 4*: “C'était aujourd'hui mon premier Grand Prix avec Conchento PS donc je suis heureuse d'être troisième! D'autant que les propriétaires sont de Saint-Tropez et étaient présents aujourd’hui! Je partais en dernière au barrage, j'aurais donc dû aller plus vite mais je n'ai pas trouvé le rythme qu'un dernier barragiste doit normalement avoir. Conchento est encore jeune et n'a jamais été vite dans un barrage. La semaine dernière j'ai commis une faute bête dans le barrage du Grand Prix CSI 5* de Bois-le-Duc et peut-être que cela m'est resté un peu en tête. Aujourd'hui, j'ai essayé d'assurer un peu plus et je suis satisfaite de ce résultat.”

Les résultats complets ici

Belle performance pour Pénélope Leprevost et son Excalibur de la Tour Vidal*GFE, troisièmes

© Hubside Jumping / Marco Villanti