Le dressage de haut niveau à l'honneur à Compiègne

Pour leur dixième édition, les Internationaux de Dressage de Compiègne accueilleront, du 27 au 30 mai, quelques-uns des couples les plus performants de la discipline. Malgré l’absence du public en raison des conditions sanitaires, les sept compétitions au programme, avec en point d’orgue le Crédit Mutuel Nord Europe CDIO5*, étape du circuit mondial de la Coupe des nations FEI, promettent de très beaux affrontements.




Cent-soixante-quinze couples venus de dix-neuf pays vont ainsi fouler les pistes du Stade équestre du Grand Parc de Compiègne. "Après l'annulation de l'édition 2020, il était essentiel pour toute l'équipe d'offrir aux cavaliers une compétition de grand standing avec des juges de très haut niveau", se réjouit Monique Marini, Présidente de l'association Compiègne équestre, organisatrice de l'événement. À deux mois des épreuves olympiques de Tokyo, le concours compiégnois, disputé dans des conditions sanitaires très strictes, permettra à certains sélectionneurs d’affiner leurs sélections en vue des grands championnats qui devraient avoir lieu cet été, au Japon mais aussi à Hagen, ville allemande qui accueillera les championnats d’Europe.
Dans le Crédit Mutuel Nord Europe CDIO5* FEI Coupe des nations, épreuve majeure du concours, onze nations s’affronteront. Parmi elles, on retrouvera notamment le Danemark, qui verra sa meilleure représentante, Cathrine Dufour, faire le déplacement. L’équipe de Suède sera également très attendue. Emmené par Patrik Kittel, qui sellera Well Done de la Roche CMF, le collectif scandinave sera également composé des sœurs Juliette et Antonia Ramel, qui seront respectivement aux rênes de Buriel KH et Brother de Jeu. Tenante du titre dans la Coupe des nations, la Grande-Bretagne comptera notamment sur la championne d’Europe U25 2018, Charlotte Fry, brillante début mai au CDI 3* d’Exloo aux Pays-Bas, en selle sur Dark Legend. Emile Faurie et Dono di Maggio Old et Sonnar Murray Brown complèteront la formation britannique aux côtés de Sonnar Murray Brown et Erlentanz TSF. Les Pays-Bas de Denise Nekeman et Patrick van der Meer, ou encore le Portugal, avec son couple numéro 1, Joao Torrao sur Equador, seront également à surveiller de près.
L’équipe de France, sélectionnée par Jan Bemelmans, sera quant à elle composée de Maxime Collard, Isabelle Pinto et Anne-Sophie Serre. Elles selleront respectivement Cupido DB, Hot Chocolate VD Kwaplas* de la Gesse et Actuelle de Massa. Interviewée par Mathieu Gautier pour Dressprod, Emmanuelle Schramm-Rossi a expliqué que "le positionnement dans le calendrier international du CDIO de Compiègne [était] excellent." "Nous échangeons toujours très en amont sur les dates et les avant-programmes. La FFE est un partenaire du CDIO. C'est toujours une excellente collaboration." Interrogée sur le programme du collectif français dans les mois à venir, la directrice technique nationale adjointe a indiqué que "le CDI 4* [serait] la dernière étape de sélection" en vue des Jeux olympiques de Tokyo.