“J’étais très dépendant des gains, ce qui est un peu moins le cas aujourd’hui”, Kevin Staut (partie 3)

En février 2019, à l’occasion du lancement de sa nouvelle formule, GRANDPRIX avait choisi de consacrer sa couverture à Kevin Staut. Le Normand venait alors de s’installer dans ses écuries familiales de Pennedepie, entre Deauville et Honfleur. Après avoir travaillé presque exclusivement avec le haras des Coudrettes pendant sept ans, il entamait avec bonheur une nouvelle phase de sa carrière. Depuis, force est de constater qu’il a réussi son pari sur le plan sportif, puisqu’il reste un cavalier de tout premier plan, en lice pour les Jeux olympiques et les championnats d’Europe. Il nourrit même les plus grandes ambitions individuelles avec Viking d’la Rousserie, qu’il a finalement réussi à conserver sous sa selle. Pour autant, la petite entreprise de ce jeune quadra dynamique n’en demeure pas moins impactée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, doublée de celle créée par l’épizootie équine de HVE-1 qui a sévi cet hiver. S’exprimant avec une passion intacte, le président du Club des cavaliers internationaux estime qu’il faut tirer profit de la situation pour réorienter le sport vers une meilleure prise en compte du bien-être animal et un système plus méritocratique.



Vous êtes désormais entouré de nombreux propriétaires aux profils divers. Dans quelle mesure vous épanouissez-vous dans ce nouveau système, que vous développez depuis deux ans et demi? Sincèrement, il me convient très bien. Pendant dix ans, j’ai eu affaire à des propriétaires uniques et j’ai vécu de belles aventures grâce au haras de Hus, de Xavier Marie, puis au haras des Coudrettes, d’Armand et Emmanuèle Perron-Pette. Cela avait de bons et de mauvais côtés. Il était plus facile d’avoir un seul interlocuteur que dix, mais ma situation actuelle me plaît. Désormais, je dois être un bon entraîneur de chevaux, un bon manager ...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe