Le Normandie Horse Show, un événement chargé d’histoire

Cette année, le Normandie Horse Show se tiendra du 31 juillet au 8 août au Pôle hippique de Saint-Lô, dans la Manche. Cette date marquera sa 33e édition. Connu pour mêler élevage et sport, il se tient chaque année au cœur du berceau de la race Selle Français, dans la Manche. Originellement organisé au Château de Canisy, il a migré en 1993 à Saint-Lô. GRANDPRIX vous fait découvrir les origines de cet incontournable événement équestre normand, qui intègre cette année le programme Normandie Equestrian Week, aux côtés notamment du Longines Deauville Classic.



Des débuts à Canisy à l’arrivée au Pôle hippique de Saint-Lô

Julien Epaillard, le local de l'étape (il est originaire de Cherbourg, ndlr)

© Pixel Events

Le concept est inspiré du Dublin Horse Show: une foire agricole mêlée à un concours 5*. En 1986 et 87, Fernand Leredde se rend avec une délégation d'éleveurs et cavaliers dans la capitale irlandaise et en revient avec la ferme intention de créer un événement similaire en Normandie. C’est ainsi qu’élevage et compétition ont commencé à cohabiter dans la Manche, attirant un public nombreux et enthousiaste. L’objectif était alors de développer l’élevage régional et le commerce à l’étranger.

L’appellation Normandie Horse Show (NHS) est créée en 1989 par Fernand Leredde et ses amis, avec le soutien de Denis de Kergolay, propriétaire du château de Canisy et maire de cette commune située à quelques kilomètres au sud-ouest de la préfecture manchoise. Au mois d’août de la même année, la compétition prend de l’envergure, notamment grâce au parrainage de Jean Rochefort, célébrissime acteur et homme de cheval, venu jouer une pièce de théâtre au château. L’année suivante, en 1990, le NHS continue de se développer et profite de l’Année du cheval dans la Manche pour prendre une dimension supplémentaire. Il accueille alors des championnats d’élevage innovants, une foire aux poulains et des épreuves sportives, dont le Derby-Marathon cher à Fernand Leredde et de l’attelage. Les meilleurs cavaliers français ont foulé les pistes de Canisy, d’Alexandra Ledermann, sacrée championne d’Europe en 1999, à Éric Navet, triple champion du monde, en passant par Roger-Yes Bost, champion olympique en 2016, Patrice Delaveau, double vice-champion du monde en 2014, Jean-Maurice Bonneau ou encore Xavier Leredde. 

En 1993, le Normandie Horse Show célèbre son arrivée au Pôle hippique de Saint-Lô, rejoignant notamment pour le nouveau Centre de promotion de l’élevage. En 2002, Jean-Claude Heurtaux, président et membre de Saint-Lô Cheval Organisation (SLCO), prend la présidence du NHS. La même année, les quatre couples sacrés champions du monde de saut d’obstacles, Éric Levallois & Diamant de Semilly, Reynald Angot & Dollar dela Pierre, Éric Navet & Dollar du Mûrier ainsi que Gilles Bertran de Balanda & Crocus Graverie, sont présents au Normandie Horse Show. L’événement est unanimement reconnu par la filière. 

© Françoise Langenais



Une décennie 2010 synonyme de nombreuses nouveautés

En 2013, le Stud-book Selle Français intègre pour la première fois le NHS avec son championnat national des femelles de deux et trois ans. L’année suivante, ce sont les foals de la France entière qui s’y retrouvent pour leurs finales nationales. Les années 2014 et 2015 marquent un tournant emprunté vers l’international avec un premier CSI 3*. D’autres disciplines intègrent également le programme, dont l’attelage, le concours complet ou encore le horse-ball. Le NHS a d’ailleurs reçu les démonstrations de horse-ball proposées dans le cadre des Jeux équestres mondiaux de Normandie, en 2014. En 2017, les championnats d’Europe de la discipline se sont même déroulés dans le cadre de ce rendez-vous incontournable.

Cette année, le Normandie Horse Show devient partenaire de la Normandie Equestrian Week. Au programme encore, de l’élevage avec notamment les races Cob Normand et Selle Français, dont Saint-Lô et la Manche sont le berceau. Il y a ici une attache très forte à l’élevage et aux qualités génétiques qui ont fait basculer le sport vers le haut niveau. Le NHS est la synthèse et le fil conducteur entre ces origines, ce berceau et le développement des sports équestres.