À la recherche de l’équilibre parfait

Pouvant être sur les épaules, horizontal ou sur les hanches, l’équilibre dépend de la conformation, de la musculature et du dressage du cheval, mais aussi et surtout du poids, de la position et de l’action de son cavalier. Fondamental dans la pratique du dressage, il existe plusieurs manières de l’améliorer.



“Le cheval en liberté est naturellement en équilibre et l’un des buts principaux du dressage est qu’il retrouve et améliore cet équilibre sous le cavalier.” Nicole Favereau, prétendante à une place en équipe de France pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été, explore l’ultime échelon de “L’Échelle de progression”, à savoir “le perfectionnement de l’équilibre”. Ce manuel de référence, proposé par la Fédération française d’équitation (FFE) dans le but d’encadrer toute pratique équestre, est ordonné en trois grandes phases, dont la dernière précise l...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe