Castéras, une histoire de famille jalonnée de succès

Même à l’autre bout du fil, la passion commune du trio qui œuvre à l’élevage et au centre équestre du Castéras ne passe pas inaperçue. En famille, Johanne Delord, Jean-Marc Bosc et leur fille, Noémie Bosc, poursuivent le travail entamé depuis plus de trois décennies. Mordus de concours complet, ces passionnés, installés en Ariège, à Prat-Bonrepaux, produisent chaque année de très bons chevaux de tous les niveaux, essentiellement des Anglo-Arabes. Comptant une poignée de poulinières, Jean-Marc Bosc aime travailler à taille humaine, en maîtrisant chaque étape de la valorisation de ses produits grâce, notamment, à sa compagne et sa fille, toutes deux cavalières émérites.



Si l’élevage du Castéras n’est pas le plus connu des producteurs de chevaux de concours complet de haut niveau, tout semble indiquer que cette structure familiale du Sud-Ouest progresse d’année en année. Johanne Delord, Jean-Marc Bosc et leur fille Noémie travaillent ensemble pour développer cet élevage, fondé il y a une trentaine d’années. “Le premier poulain portant l’affixe du Castéras (Sonate du Castéras, AA, Nouredine du Lirac x Novillo) est né en 1984”, se souvient Jean-Marc Bosc. “Au départ, nous n’avions qu’une poulinière. Puis, j’ai voué une de mes anciennes juments, Mona de Bartemière (SF, Do Do, Ps x Six...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe