DSP Quantaz et Isabell Werth, un “couple d'avenir” à suivre

Ankum, Allemagne, février 2019. C’est dans le cadre feutré des prestigieuses écuries Kasselmann qu’Isabell Werth a choisi de présenter pour la première fois sa nouvelle recrue: DSP Quantaz. Deux ans plus tard, le fils de Quaterback est devenu l’un des chevaux de tête de la numéro une mondiale de dressage, réalisant un véritable carton plein avec onze victoires sur douze participations internationales. Retour sur le parcours presque sans faute de celui qui pourrait dans quelques mois rejoindre le haut du classement mondial.



Quand le 3 avril 2010, Kathrin Damm voit sa jument Piroschka (Berl-Brand, Hohenstein 4 x High Society) pouliner, imaginait-elle que son foal brillerait un jour sous la selle de l’impératrice du dressage allemand ? Probablement pas. Comme sa sœur Samba Poesie (DSP, Samba Hit x Hohenstein 4), née quatre ans plus tôt, DSP Quantaz (DSP, Quaterback x Hohenstein 4) découvre assez tôt la compétition en épreuves Jeunes Chevaux, alors associé à Julia Schönherr, une jeune dresseuse allemande de vingt-deux ans. C’est en juillet 2013, à l’âge de trois ans, que l’étalon fait ses débuts au concours de Neustadt, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Berlin. L&rs...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe