Le Grand Prix pour Patrik Kittel et un duel scandinave dans la Coupe des nations du CDIO 5* de Compiègne

Comme en 2019, Patrik Kittel s’est adjugé le Grand Prix CDIO 5* de Compiègne cette après-midi avec la médaillée de bronze européenne par équipes Well Done de la Roche CMF. Le podium est complété par le Danemark, grâce à Carina Cassøe Krüth et Cathrine Dufour, respectivement associées à Heiline's Danciera et Bohemian. Au classement par équipes, un match serré s’annonce demain entre le Danemark, en tête au provisoire, et la Suède, séparés par seulement un point. La France est sixième ce soir, tandis que la meilleure performance a été signée par Isabelle Pinto et La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas, douzièmes.



Les lauréats du jour ont quitté le rectangle avec 78,065%.

© PSV

Le CDIO 5* de Compiègne a débuté ce matin à 11h30 avec le Grand Prix, qui a rassemblé trente et un partants. La victoire est revenue à Patrik Kittel et l’expérimentée Well Done de la Roche CMF avec la moyenne de 78,065%. Le duo, médaillé de bronze lors des championnats d’Europe Longines de Rotterdam en 2019, quatrième par équipes l’année précédent à l’occasion des Jeux équestres mondiaux (JEM) de Tryon et signataire de top dix individuel à l’occasion de ces deux échéances, était déjà de la partie lors de la Coupe des nations ici-même en 2018. Une épreuve remportée alors par la Suède… Le terrain isarien réussit d’ailleurs plutôt bien au couple numéro seize mondial, puisque leur dernière victoire en Grand Prix remonte à 2019, sur cette même piste picarde.

“C’était une bonne journée! C’était certainement l’un de ses meilleurs tests. Aujourd’hui, cela sortait de l’ordinaire. C’est une jument avec beaucoup de sang et j’ai mis du temps à la canaliser complètement. Elle était très calme et c’est agréable de voir qu’elle commence à me faire encore plus confiance, et j’ai vraiment pu tout lui demander en piste. Si elle continue comme cela, elle obtiendra à coup sûr encore plus de points”, analyse le champion suédois.

La deuxième place est tombée dans l’escarcelle de Carina Cassøe Krüth, en selle sur sa jument de dix ans Heiline's Danciera. Le couple a déroulé une magnifique reprise, récoltant 77% du jury, présidé par l’Allemande Katrina Wüst. Quatrième des championnats du monde Jeunes Chevaux d’Ermelo à cinq et sept ans, la gracieuse jument noire a été récompensée de sa meilleure moyenne en Grand Prix international.

Sa compatriote Cathrine Dufour a complété le podium avec Bohemian. Le duo, numéro six mondial, a quitté le rectangle avec 76,5%, une note en-deçà de leurs dernières performances. L’amazone et son dynamique hongre de onze ans ont été pénalisés après des tensions lors de l’ultime piaffé, alors que la victoire semblait acquise – le jury leur a notamment décerné plusieurs neuf pour le piaffé, le passage ou la transition passage-piaffé tout au long du test.

Juliette Ramel s’est classée quatrième avec son expérimenté Buriel K.H., désormais âgé de quinze. La Suédoise et son petit-fils de Krack C, qui comptent une participation aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, puis aux JEM de Tryon deux ans plus tard, ainsi qu’aux Européens de Rotterdam en 2019, ont été récompensés d’une moyenne de 75,522%. Ils ont ainsi devancé ainsi la Britannique Charlotte Fry avec son Dark Legend. Le couple, champion d’Europe U25 en 2018 et membre de l’équipe britannique Seniors lors de l’échéance continentale à Rotterdam l’année suivante, a conclu avec 75,109%.

Belle deuxième place de Carina Cassøe Krüth et Heiline's Danciera.

© PSV



Isabelle Pinto et La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas, meilleur couple tricolore

Maxime Collard et Cupido PB ont honoré leur première sélection en équipe de France Seniors.

© PSV

Isabelle Pinto et La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas, un fils de Sir Donnerhall âgé de quatorze ans, ont été les auteurs de la meilleure performance tricolore, passant la barre symbolique des 70%. Une performance qui a ravi le clan français et engendré une salve d’applaudissements fournis. Avec une moyenne finale de 70,63% et un record personnel, le couple a pris la douzième place. Un score similaire à celui obtenu au début du mois à l’occasion du Grand Prix CDI 4* d’Ornago, en Italie, où tous deux avaient pris la septième place avec 70,587%. “Je suis très contente car c’est un cheval qui était difficile au départ. Nous nous connaissons par cœur, et je prends confiance, ce qui est génial. Les pourcentages se stabilisent et il y a encore une marge de progression. Tout est au vert pour demain, même si mentalement je souhaite surtout que tout cela se maintienne. J’essaie de bien visualiser ce que je dois faire techniquement. Les points viendront au fur et à mesure”, a-t-elle confié après ce résultat.

Alexandre Ayache a été le premier à s’élancer pour les Bleus, ouvrant l’épreuve à 11h30. Sélectionné de dernière minute avec Farao da Raia après le forfait d’Anne-Sophie Serre, le Sudiste a quitté le rectangle avec la moyenne de 66,652%, synonyme de vingt-huitième rang.

Avec Cupido PB, Maxime Collard a terminé avec la moyenne de 66,826%, prenant la vingt-sixième position. Aux rênes de ce cheval qu’elle forme depuis ses trois ans, la Normande a notamment été pénalisée par la transition au trot suivant les pirouettes au galop. “J’ai senti Cupido beaucoup plus calme que d’habitude, donc déroutant à monter. Je lui en ai trop demandé dans le passage et le piaffé, ce qui a engendré des irrégularités. J’ai commis des fautes, qui ne sont pas graves mais coûteuses en termes de points à ce niveau-là. Je suis forcément un peu déçue, notamment de la note. Demain est un autre jour et nous n’allons pas nous laisser abattre”, a détaillé avec détermination la Tricolore.

Isabelle Pinto et La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas ainsi que Maxime Collard et Cupido PB prendront part au Grand Prix Spécial, tandis qu’Alexandre Ayache s’élancera dans la Libre avec Farao da Raia.

Isabelle Pinto est la meilleure Française de l'épreuve grâce à La Gesse Hot Chocolat vd Kwaplas.

© PSV



Un match serré entre le Danemark et la Suède

Alexandre Ayache déroulera sa Reprise Libre en Musique demain avec Farao da Raia.

© PSV

Du côté des dix nations en lice par équipes – Belgique, Danemark, Grande-Bretagne, Japon, Pays-Bas, Portugal, Russie, Suède, Suisse et France –, le Danemark domine de peu avec onze points, contre douze pour la Suède, en deuxième position provisoire ce soir. Pour les deux équipes, tout se jouera donc demain. “Dans la Coupe des Nations, la bataille va être serrée avec le Danemark qui aligne également une très bonne équipe, potentiellement celle qui sera à Tokyo dans quelques semaines maintenant. Ce genre de pression me transcende, et me donne envie d’aller encore plus loin. Il y a vraiment un beau plateau ce week-end, les meilleures équipes sont là et c’est une très bonne mise en situation”, commente le chef de file suédois Patrik Kittel.

Le Portugal complète le podium avec quarante points, porté par la performance de João Miguel Torrao et Equador, neuvièmes avec 73,314%. La France se positionne quant à elle en sixième position après le premier passage de ses trois mousquetaires.

Les cavaliers ont rendez-vous demain pour le dénouement de cette dixième édition des Internationaux de dressage de Compiègne. Le Grand Prix Spécial se tiendra à 8h30 et la Reprise Libre en Musique suivra à 12h50.

Les résultats complets ici
Le classement provisoire des équipes ici