La France égalise face à la Belgique dans le match des Coupes des nations du CSIO des Jeunes de Cabourg

Battue ce matin par la Belgique dans l’épreuve par équipes dédiée aux Juniors, la France s’est ressaisie de la plus belle des manières dans la Coupe des nations Jeunes Cavaliers Tender Capital, cet après-midi à Cabourg, où se tient l’Officiel de France des Jeunes jusqu’à dimanche. Avec un total de huit points, Antoine Ermann, Jeanne Sadran, Leona Mermillod Baron et Nina Mallevaey, en selle sur Azur du Vinnébus, Unforgettable Damvil, Chanel de La Claye et Virtuose Champeix, ont devancé les Belges d’une faute, et les Espagnols de cinq points.



L’essentiel et les Bleus

article-block1

Nina Mallevaey et Virtuose Champeix.

© Pixels Events

En France, on n’attend jamais rien d’autre qu’une Marseillaise au terme d’une Coupe des nations. Ce sera évidemment le cas vendredi prochain à La Baule où se tiendra l’épreuve par équipes de l’Officiel de France Seniors, mais c’est tout aussi vrai ce week-end à Cabourg, magnifique station balnéaire normande qui accueille pour la première fois les CSIO de France des Jeunes, courus par le passé au Touquet, à Reims, à Chaintré ou à Fontainebleau. Ce midi, le public de ce rendez-vous majeur du calendrier international avait assisté à la victoire de la Belgique dans l’épreuve par équipes dédiée aux Juniors. Cet après-midi, sous un ciel gris clair mais débarrassé des pluies matinales, les Jeunes Cavaliers avaient à cœur de remettre les pendules à l’heure à domicile. Et il l’on fait dans leur épreuves par équipes, courue aux couleurs de Tender Capital, avec une maestria qui impose le respect!

Il convient d’abord de tirer un grand coup de chapeau à Antoine Ermann, l’ouvreur de l’équipe de France, auteur d’un magnifique double sans-faute avec Azur du Vinnébus. “Je suis super content, d’abord de la victoire de l’équipe de France, sur ce terrain que nous découvrons, parce que nous sommes trop jeunes pour avoir connu ce concours chargé d’histoire. Effectivement, les Belges nous avaient battus ce matin, donc je suis content que nous ayons gagné cet après-midi. À titre personnel, ce double sans-faute m’a fait du bien, d’autant que mon cheval s’était quelque peu blessé en fin d’année dernière. Là, il nous a montré qu’il était revenu a un excellent niveau. Le parcours que nous a proposé Cédric Longis n’était pas forcément des plus épais, mais il s’est avéré particulièrement technique. Il n’est pas si courant de sauter trois doubles dans un parcours de Coupe, par exemple, mais cela n’a pas mis les chevaux trop à l’effort”, a déclaré le Bourguignon avant la remise des prix.

Pénalisée d’une faute sur le vertical 5, qui est peu tombé, en première manche, puis sur la rivière, placée en 9, en seconde manche, Jeanne Sadran n’en a pas moins montré de bonnes choses avec Unforgettable Damvil. Quant à Leona Mermillod Baron, elle a fauté sur l’oxer 7, juge de paix de ce parcours relativement aéré conçu par Cédric Longis, après un premier clear round très probant sur Chanel de La Claye. Dans le money-time, la faute concédée sur le dernier, l’oxer 12, par le Belge Thibault Philippaerts sur Khan van Kattevennen a fini par offrir la victoire à l’équipe France, qui n’a même pas eu à faire repartir Nina Mallevaey et Virtuose Champeix, crédités d’un sans-faute impeccable au premier acte.

Ce faisant, avec un total de huit, la France a devancé la Belgique, qui a fini à douze, et une très belle équipe d’Espagne, qui a fini avec treize. Ont suivi la Grande-Bretagne, l’Allemagne Italie, avec des scores respectif de dix-sept, vingt-sept et trente-cinq points.

article-block2

Antoine Ermann et Azur du Vinnébus.

© Pixels Events



Les tops

L’équipe de France mise à part, il convient de saluer les autres belles performances accomplies dans cette épreuve technique, sur la nouvelle piste réalisée par Toubin & Clément/Normandie Drainage. Chapeau pour le double sans-faute de la Belge Maartje Verberckmoes avec Guidam’s Willow The Second, un cheval quelle forme depuis près de quatre ans! Félicitations également aux Espagnols Maya de la Joya et Jackson (BWP, Epleaser van’t Heike x Pageno), crédité d’un double sans-faute, ainsi que pour Carlos Lange Fraile, qui n’a cédé qu’un point de temps, au premier acte, avec la Selle Français Soraya Rouge.

 



Le mot du sélectionneur

Voici la réaction d’Olivier Bost, sélectionneur de l’équipe de France, victorieuse de la Coupe des nations Jeunes Cavaliers du cru 2021 de l’Officiel de France: “Gagner, c’est toujours bon pour le moral, qui plus est en France, dans un concours organisé d’une manière aussi professionnelle et agréable pour les cavaliers et chevaux. Après la victoire des Belges ce matin, nous avions à cœur de gagner cette Coupe. Les entraîneurs privés, tout le staff fédéral et moi étions particulièrement motivés par cette épreuve. Je suis fier de mes quatre cavaliers, qui ont tous très bien monté. Il nous reste un mois et demi pour composer l’équipe qui défendra les couleurs de la France aux championnats d’Europe, mais il est clair que j’ai fait en sorte de sélectionner les meilleurs couples aujourd’hui. Nous n’avons plus gagné de médaille par équipes aux championnats d’Europe Jeunes Cavaliers depuis 2012, et nous avons à cœur de réparer cela dès cet été à Vilamoura, d’autant que nous avons la chance d’avoir cette année cinq chevaux capable de sauter 1,50m et plus.”

Les résulats

Toutes les épreuves de Cabourg Classic sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv

Revivez la seconde manche gagnante d’Antoine Ermann et Azur du Vinnébus