La Belgique s’adjuge au barrage la Coupe des nations du CSIO Enfants de Cabourg Classic

La troisième Coupe des nations du CSIO des Jeunes de Cabourg Classic s’est déroulée sous un grand ciel bleu, cet après-midi en Normandie. L’épreuve par équipes de la catégorie Enfants a vu la victoire de la Belgique à l’issue d’un barrage face à l’équipe britannique. Les Bleuets, contraints de concourir à trois couples après le forfait de Timothée Goffinet et Sannan de la Chaule, n’ont cumulé que huit points, se classant troisièmes ex æquo avec l’Espagne.



article-block1

© Pixels Events

La Coupe des nations Enfants courue aux couleurs d’Esprit Équitation, sur la nouvelle piste réalisée par Toubin & Clément/Normandie Drainage, a révélé les talents de demain, cet après-midi à Cabourg. Guidée par Jean-Jacques Mathÿs, l’équipe belge a fait jeu égal avec la team britannique, menée par Clare Whitaker. N’ayant concédé que quatre points au terme des deux manches, elles ont été départagées lors d’un barrage. Grâce à leur score parfait lors de cette finale au chronomètre, Estée Bomere avec History van’t Ameldonk, Louis Lambrecht sur Valentino d’Auge, Brent de Schrijver en selle sur LIV Good van de Kattevennen, ainsi que Pieter Jan Anthonissen associé à Kira – K.A, dont les treize points n’ont pas été comptabilisés, ont porté fièrement les couleurs belges sur la plus haute marche du podium, offrant une deuxième victoire en Coupe des nations à leur pays après celle des Juniors hier matin. Bien qu’elles aient mené la danse en début d’épreuve, les jeunes Britanniques Eve Mccoy sur Non Stop, Ruby Ward avec Giddy UP, Noora von Bülow, accompagné de Lucky Lisa, et Emily Fisher, qui a malheureusement chuté avec Heerdestar sur le dernier oxer de cet ultime tour pensé par Cédric Longis, dont les obstacles s’élevaient à 1,25m, se sont contentées de l’argent.

Troisième ex æquo avec l’Espagne, l’équipe tricolore ne s’est pas laissé démonter par le forfait de Timothée Goffinet, qui n’a pas pu prendre son départ avec son Channan de La Chaule en raison d’une mésaventure au paddock. Pour Lana Messina, c’était le sans faute ou rien! La jeune Tricolore est venue à bout de ses deux passages sans la moindre erreur avec son Quactus du Leon. Quant à Dan Eschmann et Cassandre Roquain, ils ont pris leur revanche après un premier tour à quatre points, ressortant sans pénalité en seconde manche avec Valdiva Frivole et Balzane des Roches. Avec leur score final de huit points, les jeunes pousses françaises se sont alignées aux côtés de l’équipe espagnole sur la troisième marche du podium. Ne manquons pas de saluer les belles performances des deux autres auteurs d’un double sans_faute, l’Italien Nicolo’ Paolo Monari aux rênes de Touche d’Arrogance, ainsi que l’Allemande Amy Helfrich sur Leon 596.



Le mot du sélectionneur

“J’étais très content. Nous n’avons pas eu de chance parce que l’un des chevaux s’est fait un peu mal au paddock après le troisième saut, donc nous avons été obligés de courir avec trois couples. Contrairement à d’autres équipes étrangères, cela ne fait que trois semaines que nos Enfants ont le droit de resauter, alors qu’ils n’avaient pas concouru depuis septembre, donc il faut leur laisser le temps de se recomposer. Mais c’était très bien. J’ai trouvé que l’épreuve était un peu dure donc je suis très content du résultat”, a expliqué Olivier Bost après la remise des prix, satisfait des performances des trois équipes de France. “Ils ont tous les trois très bien sauté. Je ne crois pas que le forfait de Timothée leur ait mis une pression supplémentaire, car ils ont un peu de métier, ayant concouru sur le circuit Poneys. Nous irons à Hagen avec une autre équipe, et avançons doucement vers des stages de travail technique pour essayer d’être aussi opérationnels que possible. Les championnats d’Europe de Strzegom restent évidemment notre objectif!”

Les résultats

Toutes les épreuves de Cabourg Classic sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv

Revivez le barrage gagnant de Pieter Jan Anthonissen et Kira