Feu d’artifice pour Ben Maher et Explosion W, qui mettent la main sur le Grand Prix CSI 5* de Valkenswaard

Le retour d'Explosion W a mis le feu à la première étape néerlandaise du Longines Global Champions Tour (LGCT), avec une formidable victoire pour Ben Maher et sa superstar Explosion W.  Après un premier succès européen cette saison dans la seconde manche de la Global Champions League (GCL) de Madrid, le duo a élevé le curseur, pour venir à bout des deux locaux Maikel van der Vleuten et Frank Schuttert, deux et troisième aux rênes de Beauville Z et Lyonel D.



La joie de Ben Maher et son fidèle "Big Friendly Giant"

© Stefano Grasso / LGCT

Malgré les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le nord de l’Europe, et notamment sur la vaste piste de Valkenswaard, l’herbe a parfaitement tenu le choc, pour offrir un beau terrain de jeu aux trente-trois qualifiés pour le traditionnel Grand Prix LGCT, samedi 5 juin. Initialement prévue pour se tenir à Cannes, cette cinquième étape du lucratif circuit co-fondé par Jan Tops, avait été décalée dans ses installations. Comme dans leur jardin, Ben Maher - déjà vainqueur du Grand Prix 4* disputé il y a quelques semaines sur cette même piste - et Explosion W, vainqueurs au classement général en 2018 et 2019, ont jeté leur dévolu sur l’étape néerlandaise. Avec un barrage ultra rapide, l’expérimenté duo, pré-sélectionné par Di Lampard pour les Jeux olympiques de Tokyo qui devraient débuter dans moins de cinquante jours, a laissé la concurrence loin derrière. Le Britannique a même peiné à trouver les mots pour exprimer sa joie à l’issue de sa victoire, saluant le talent “incroyable” de son “Big Friendly Giant”.  

C'est incroyable. [Explosion] me donne tellement de confiance. À chaque fois que je le monte, il me donne l'impression que je peux tout faire. La piste en herbe a été incroyable, pour sauter dessus aujourd'hui après la quantité de pluie que nous avons eue la nuit dernière, l'équipe a dû travailler toute la nuit. C'est sans aucun doute l'un des meilleurs terrains du monde, si ce n'est le meilleur”, a salué l’heureux vainqueur. Le Britannique s’est également réjoui d’avoir décroché son ticket pour les Play-Off de Prague. Et d’ajouter : “C'est génial d'avoir notre nom sur le tableau pour Prague et j'espère que c'est le début d'un grand été.” 



Pour les locaux, la gloire n’est pas passée loin. Mais, avec des chronomètres de 46”02 et 46”24, Maikel van der Vleuten et Frank Schuttert se sont inclinés face au barrage supersonique de Ben Maher, achevé en 44”. Tous deux avaient sellé les rapides et non moins efficaces Beauville Z et Lyonel D. Également qualifiés pour le barrage, Harrie Smolders et Éric Lamaze ont respectivement fauté à une et deux reprises, terminant finalement aux quatre et cinquième rangs avec Dolinn N.O.P et Fine Lady. 

Comme à Madrid, il y a deux semaines, le premier parcours dessiné par l’Italien Uliano Vezzani s’est avéré délicat. De nombreux pilotes expérimentés ont péché, comme l’Australienne Edwina Tops-Alexander, le Suédois Peder Fredricson, vainqueur de l’étape de Ramatuelle le week-end dernier, ou encore le nouveau numéro un mondial, Daniel Deusser. Seul Français au départ, Simon Delestre a également renversé une barre aux rênes de son prometteur gris, Berlux Z. Grâce à un bon chronomètre, le couple se hisse tout de même au dixième rang de l’épreuve. 

Au classement général, le Suédois Peder Fredricson reste en tête avant l’étape de Stockholm. Il est suivi de près par Harrie Smolders et Pieter Devos. 

Les résultats complets ici.

Explosion W et Ben Maher sur la piste en herbe de Valkenswaard.

© Stefano Grasso / LGCT



La qualificative pour Eric Lamaze

Avant d’en découdre dans le Grand Prix, quarante-huit cavaliers se sont affrontés pour décrocher leur qualification. Dans la deuxième étape de la GCL, le Canadien Eric Lamaze a été le meilleur avec son expérimentée Fine Lady, dix-huit ans. Le duo a franchi la ligne d’arrivée en 63”81, supplantant ainsi Jérôme Guéry et le très régulier Grupo Prom Diego (65”88), ainsi que Peder Fredricson et son champion d’Europe, H&M All In (66”43).

Déjà engagé dans cette épreuve, Ben Maher et son Explosion W avait pris la quatrième position. Impeccable sur toutes les difficultés comme vingt-trois autres couples, Simon Delestre et Berlux Z s’étaient également qualifiés sans problème pour le temps-fort du week-end. 

Du côté des équipes, les Monaco Aces, représentés par Laura Kraut et Jos Verlooy se sont imposés avec un score vierge au total des deux épreuves. Les Valkenswaard United d’Edwina Tops-Alexander et Alberto Zorzi suivent, juste devant les Doha Falcons, défendus par Bassem Mohammed et Philip Houston.

Les résultats complets individuels ici.

Les résultats complets par équipe ici.