Lambert Leclezio et Manon Moutinho renouent victorieusement avec la compétition à Saumur

Le CVI 3*-W Saumur voltige, qui s’est tenu du 11 au 13 juin, a vu deux Français s’imposer avec la manière: Manon Moutinho chez les femmes et Lambert Leclezio, qui a conservé son titre chez les hommes. Une rentrée réussie après près de deux ans sans compétition, et à un peu plus de deux mois des Mondiaux de Budapest.



Manon Moutinho lors de son Libre.

© Les Garennes

Crise sanitaire oblige, ils n’avaient plus participé à la moindre compétition de haut niveau depuis juillet 2019 et les championnats d’Europe d’Ermelo, aux Pays-Bas. Et c’est à la maison, à l’occasion du prestigieux CVI 3*-W de Saumur, que les voltigeurs ont retrouvé les cercles et leurs habits de lumière, ce week-end. Un retour en beauté puisque les épreuves ont eu lieu dans le magnifique Grand Manège de l’École nationale d’équitation, où se tiennent régulièrement les galas du Cadre noir

Comme en avril 2019, date à laquelle remonte le dernier concours de voltige dans la perle de l’Anjou, les Français ont réussi un très bon début de saison. Il y a deux ans, Lambert Leclezio s’y était déjà d’ailleurs imposé, sur le dos d’Aroc, longé par la Suissesse Corinne Bosshard. Cette fois, il était associé à Estado*IFCE, longé par Loïc Devedu. Comme souvent, le contorsionniste d’origine mauricienne a pris l’ascendant dès la première épreuve. D’ailleurs, celle-ci s’est finalement courue, le samedi matin, les chutes de deux jeunes voltigeuses – qui vont bien, ont assuré les organisateurs – ayant entraîné le report des Imposés, initialement programmés la veille. À l’issue de la première journée, au cours de laquelle les athlètes ont également présenté leur programme technique, le double champion du monde et d’Europe en titre a obtenu une note moyenne de 8,638, talonné par les Bleuets Théo Gardies (8,135) et Dorian Terrier (7,410), respectivement associés à Ultrachic*HDC, longé par Sébastien Langlois, et Vigo de Bailly, longé par la légendaire Marina Joosten Dupon. Du côté des femmes, samedi soir, Manon Moutinho, sur le dos de Kairo S, devançait de près d’un point la Néerlandaise Renske van Schaik, avec une note moyenne de 7,660 contre 7,684, ainsi que la Belge Lauren Vanlerberghe (6,169).



La relève est bien là chez les hommes

À vingt et un ans, Théo Gardies incarne la relève, mais il n’est pas le seul!

© Les Garennes

Dimanche, les voltigeurs ont présenté leur Libre, troisième et dernière épreuve de ce CVI 3*, qualificatif pour la Coupe du monde, circuit dont la Fédération équestre internationale a promis la renaissance dès l’automne et l’hiver prochain. Accompagnée par Corinne Bosshard, l’ancienne longeuse de Lambert Leclezio, chez qui elle œuvre désormais en tant que technicienne, en Suisse, l’ex-Saumuroise a conservé une bonne avance avec une note finale de 8,378, contre 7,834 et 7,773 pour ses deux concurrentes les plus dangereuses. Les deux autres Tricolores engagées, Cléone Fritsch et Charlotte Lhommeau, ont respectivement fini six (6,291) et huitième (5,713) avec Mon Ami, longé par Charlotte Verdier, et Irkos, longé par Maud Bousignac-Dumont.

Du côté des hommes, le grand favori français s’est imposé avec une Libre notée à 8,944, soit une note moyenne de 8,741. Il a devancé Théo Gardies, vingt et un ans, associé au magnifique ancien partenaire des écuries de la Cigogne (8,317), et Dorian Terrier (7,704), vingt ans. À noter l’excellent Libre (8,5) de Quentin Jabet, âgé seulement de dix-huit ans. Présentant St Louis 2, à la longe de Maud Bousignac-Dumont, il a fini à la quatrième place (7,389), pénalisé par ses fautes de la veille dans le Technique. Quoi qu’il en soit, la France ne manque pas de relève dans cette discipline qui gratte à la porte des Jeux olympiques, et qui mériterait tant d’en intégrer le programme. Rendez-vous du 23 au 29 août pour les championnats du monde, qui se tiendront à Budapest. Avant cela, les Juniors disputeront leurs propres Mondiaux du 28 juillet au 1er août au Pôle européen du cheval, à Yvré-l’Évêque, dans la Sarthe.

Lambert Leclezio semble très à l’aise sur son nouveau cheval. © Les Garennes

Les résultats du CVI 3*-W féminin
Les résultats du CVI 3*-W masculin