Thomas Carlile et Birmane prennent la tête des opérations à Vittel

Premiers ex æquo avec le lieutenant-colonel Thibaut Vallette et Qing du Briot*IFCE après le dressage, Thomas Carlile et Birmane ont pris seuls la tête de la quatrième étape du Grand National de concours complet, ce midi à Vittel. Dans le cadre idyllique du golf de la station thermale vosgienne, le Toulousain établi dans la Sarthe et sa jument de dix ans ont signé l’un des huit parcours parfaits du jour. Pénalisés de quatre secondes de dépassement de temps, leur principaux rivaux, deuxièmes, devancent Astier Nicolas, Christopher Six et Nicolas Touzaint, en embuscade avec Babylon de Gamma, Totem de Brécey et Absolut Gold*HDC. La sélection olympique s’annonce cornélienne.



 

Quel privilège de pouvoir assister à une si belle épreuve! Quel bonheur de voir cavaliers et chevaux de concours complet montrer leurs qualités sur un billard aussi verdoyant et confortable que le cadre offert par le golf de Vittel, jouxtant directement l’hippodrome de galop de la station thermale vosgienne. Malgré la chaleur et la relative moiteur – avant-goût de ce que les quatre couples sélectionnés par Thierry Touzaint et Michel Asseray connaîtront dans six semaines à Tokyo – on aurait aimé que le cross de cette quatrième étape du Grand National dure une demi-journée. De fait, seuls vingt-deux couples ont pris le départ de ce test de demi-fond, pour lequel le chef de piste, Pierre Michelet, et le jury avaient imparti un temps de 6’20’’. À noter que Sidney Dufresne a préféré ne pas partir avec Trésor Mail, estimant le terrain trop dur…

S’il a éprouvé la science de la vitesse et du tracé des couples, ce parcours de niveau Pro Élite a occasionné peu de dégâts, outre les éliminations du Japonais Atsushi Negishi, qui a manqué un fanion dans le second gué avec Ventura de la Chaule*JRA, et de… Gwendolen Fer, qui a abandonné après un refus de Romantic Love dans la combinaison placée en 4. Encore un coup dur pour la Toulousaine, qui les collectionne malheureusement depuis le début de l’année. Elle a fort heureusement redressé la barre dans l’épreuve Pro 1, dont elle occupe les deux et quatrième places avec Arpège de Blaignac et Traumprinz.

article-block2

Thibaut Vallette et Qing du Briot*IFCE.

© PSV Morel



Dures nuits en vue pour Thierry Touzaint

Au coude-à-coude après le test de dressage, où les juges ne les avaient départagés que d’un millième de point (!), Thomas Carlile et le lieutenant-colonel Thibaut Vallette ont déroulé de très bons cross avec la pétillante Birmane et le vétéran Qing du Briot*IFCE, mais le second nommé a coupé la ligne d’arrivée avec quatre secondes de débours sur le temps imparti, d’où 1,6 point de pénalité. De leur côté, le Toulousain établi dans la Sarthe et sa jument de dix ans ont achevé leur exercice en 6’18’’, si bien qu’ils pointent désormais seuls en tête avant le test hippique de demain. Suivent Astier Nicolas, Christopher Six et Nicolas Touzaint, en embuscade avec Babylon de Gamma, Totem de Brécey et Absolut Gold*HDC. Au sujet de ces trois-là, rien à redire sinon une seconde de temps dépassé pour Christopher et Totem, sacrés champions de France en avril à Arnac-Pompadour. Des cinq paires en tête ce soir, quatre iront de façon certaine représenter la France aux Jeux olympiques de Tokyo. Reste à en éliminer une… Même si tout peut encore arriver demain, autant dire qu’on n’aimerait pas être à la place de Thierry Touzaint en ce moment…

Sept autres couples, guère ennuyés aujourd’hui, se tiennent ce soir dans la même barre, faisant office de candidats solides pour les championnats d’Europe d’Avenches. On retrouve dans cet ordre Jean-Lou Bigot, sixième sur Utrillo du Halage, Sébastien Cavaillon, septième avec Sarah d’Argouges, Gireg Le Coz, huitième sur Aisprit de la Loge, Héloïse Le Guern, neuvième avec Canakine du Sudre, Jean-Lou Bigot à nouveau, dixième avec Aktion de Belhême*Concept PGO, Karim Laghouag, onzième sur Triton Fontaine, et Arnaud Boiteau, douzième avec Quoriano*IFCE. Là aussi, il faudra élire et éliminer, mais il y aura deux autres épreuves pour les départager, mi-juillet à Marnes-la-Coquette puis mi-août au Grand Complet, au Pin-au-Haras. En attendant, rendez-vous demain à Vittel.

article-block4

Astier Nicolas et Babylon de Gamma.