Le haras de Talma organise une vente exceptionnelle du 3 au 5 juillet

En près de trente ans d’expérience, le haras de Talma s’est érigé comme l’un des piliers de l’élevage Selle Français. Installé en Champagne-Ardenne, le Docteur vétérinaire Michel Guiot a su construire un élevage de qualité reposant sur des souches de renom croisées avec la meilleure génétique. Cette année, le haras a décidé d’organiser une vente exceptionnelle en présentant non seulement tous ses produits âgés de trois ans, mais aussi plusieurs poulinières issues de ses meilleures souches ainsi que ses meilleures pouliches nées en début de saison. Rendez-vous du 3 au 5 juillet.



"Notre objectif était de ramener de la force", Michel Guiot

article-block1

Illicite de Talma

© Collection privée

La première Talma Auction propose aux enchères une sélection de produits qui permettra à tous d’acquérir le meilleur de la génétique du haras de Talma, place de l’élevage français. L’objectif est de toucher à la fois des clients attirés pour le grand sport, des éleveurs à la recherche d’une super poulinière ainsi que des cavaliers d’un niveau plus amateur, d’autant que les souches sur lesquelles s’est fondé l’élevage de Michel Guiot ne manquent pas de sang mais se caractérisent surtout par une réelle envie de bien faire. Il s’agit d’une vente en direct du producteur au consommateur, avec des chevaux élevés dans une véritable philosophie où rien n’est laissé au hasard. 

Maîtrisant son sujet, Michel Guiot, Docteur en médecine vétérinaire, a clairement défini la manière dont il souhaitait développer son élevage depuis toutes ces années. “Nous avons la chance de vivre en Argonne, une région mitoyenne entre les Ardennes, la Meuse et la Marne, très boisée et très herbagère avec de très bonnes pâtures. Le succès de notre élevage repose aussi sur la qualité des herbages dont nous disposons car nous n’élevons pas nos chevaux aux granulés, mais bien à l’herbe et, en hiver, avec du foin que nous produisons nous-mêmes. Les chevaux vivent dehors de fin mars à mi-décembre. Le reste de l’année, ils évoluent dans des stabulations libres où ils peuvent voyager et sortir tout en disposant de foin à volonté. Cela produit des animaux résistants présentant de bonnes visites vétérinaires. Nous réalisons des bilans radiographiques à la fin de leur année de deux ans, et ceux qui ne sont pas satisfaisants ne sont pas conservés. »

La volonté du haras est aussi de permettre à ces jeunes pousses de pouvoir vivre une vie de cheval durant leurs années de croissance. “Un élevage conséquent comme le nôtre a également la chance de pouvoir former des lots importants et homogènes. Le cheval ayant un esprit grégaire, il est important qu’il puisse grandir en troupeau. Ces lots restent ensemble jusqu’à leurs trois ans. Je pense que c’est la manière dont nos animaux se sentent le mieux.” 

Véritable passionné de génétique, Michel Guiot a constitué un patrimoine solide qu’il continue à bonifier au fil des années. “Nous avons sélectionné des lignées pures Selle Français au départ et toutes plus qu’approuvées sur performance. Les juments de ces lignées, nous les avons souvent croisées à de très bon reproducteurs étrangers testés sur performance, comme Cento, Carthago, Catoki ou Contender. Notre objectif était de ramener de la force. D’ailleurs, nous avons conservé toutes les filles de ces étalons-là, que nous croisons surtout avec des mâles SF. Ensuite, nous nous concentrons généralement sur des étalons SF. Tous nos chevaux sont formés et testés sur performances, concourant au moins de quatre à six ans, et notre objectif est de conserver les meilleures filles à l’élevage.”

article-block2

© Collection privée



Une collection alléchante

article-block3

Insolente de Talma

© Collection privée

Le haras de Talma valorise de nombreuses souches très variées et de haut vol. La grande star du haras, Cocktail de Talma (SF, Baloubet du Rouet x Cento), qui ne cesse de progresser, est bien présent dans ce catalogue. Sixième de son tout premier Grand Prix CSI 5* le 19 juin à Stockholm avec le Belge Grégory Wathelet, l’étalon de neuf ans présente fièrement un produit de sa première génération, Idéalist d’Asschaut (n°5), montrant d’énormes moyens. À suivre également, les produits de sa propre sœur, Cocaïne de Talma, performante à 1,45m et montrant encore une grande marge de progression : Insolent (n°17, Thunder van de Zuuthoeve) et Insolente de Talma (n°18, Mylord Carthago). À noter aussi la présence d’Indigo de Talma (n°13, Quick Star), petit-fils de Valkyrie de Talma, jument vue en Coupes des nations, et Périne du Moulin (n° 27, Quick Star), pleine de Mylord Carthago.

la souche emblématique du haras, dont sont issus Requiem de Talma, la star d’Alexandra Ledermann, mais aussi les étalons Opium et Adagio de Talma sans oublier la grande gagnante Very Nice de Talma, est représentée par Idem de Talma (n°6, For Feeling) et Illicite de Talma (n°9, Ogrion des Champs), ainsi que les pouliches Lady de Talma (n°21, Balou du Reventon) et Lola de Talma (n°23, Ogrion des Champs). 

La très prolifique souche du champion olympique Rahotep de Toscane (Quidam de Revel), récemment retraité, est bien présente elle aussi avec Icone de Talma (n°3, Giovani de la Pomme), Image de Talma (Mylord Carthago, n°10) et Imothep de Talma (n°11, Mylord Carthago), mais aussi la pouliche Lambada de Talma (n°22, Baloubet du Rouet) et la poulinière Esperanza de Talma (Canturo, n°26), fille directe de Karla de Toscane, ancienne championne de France des sept ans, et pleine de Mylord Carthago. 

Difficile de ne pas mentionner la souche d’Itot du Château, représentée par deux frères et sœurs de l’international Baïkal de Talma: I Am de Talma (n°1, Lifestyle) et la bondissante Irréelle de Talma (n°19, By Cera d’Ick). On retrouve aussi la souche de Baloubet du Rouet à travers Idaho de Talma (n°4, Mylord Carthago) ou encore celle de Leffe et Pégase de Talma à travers Irving de Talma (n°20, Vigo Cécé). 

Si les souches française sont prédominantes au haras de Talma, Michel Guiot n’en a pas oublié ses origines avec quelques grandes lignées belges, dont celle de la célébrissime Qerly Chin, présente avec Infinity de Talma (n°15, Ogrion des Champs) et Initially de Talma (n°16, Clarimo), trois ans, et la pouliche Lullaby de Talma (n°25, Canturano).

 

Ci-dessus: Lola de Talma

Talma Auction

https://talma.auction/ 

+33 (0) 6 28 45 35 99 

[email protected] 

 

Rendez-vous ce 3 juillet pour la journée de présentation : 

Haras de Talma
Talma 3
08250 GRANDPRÉ
 France

article-block4

© Collection privée