Bonfire et Salinero, les deux partenaires de danse de l’impératrice Anky

Retirée des rectangles depuis 2012, Anky van Grunsven a durablement marqué l’histoire du dressage mondial. À partir du début des années 1990, la Néerlandaise a collectionné les plus beaux honneurs avec Bonfire et Salinero, présentés chacun à trois reprises aux Jeux olympiques, et respectivement sacrés en 2000 pour le premier, et en 2004 et 2008 pour le second. Impératrice des Reprises Libres en Musique, la championne a grandement contribué à moderniser et populariser sa discipline.



Le 30 septembre 2000 à Sydney, à l’occasion de ses quatrièmes Jeux, Anky van Grunsven décroche l’or olympique avec Bonfire (Old, Welt As x Praefectus, Ps) au terme d’une Reprise Libre en Musique parfaite. Il aura fallu trois tentatives au couple phare du dressage mondial pour atteindre enfin le graal. Un titre qui parachève quinze années de travail. Entre Anky et Bonfire, tout commence en 1986 lorsque Wim van Grunsven, le père de la cavalière, acquiert un cheval de deux ans et demi tout juste débourré une semaine plus tôt. “À cet âge, il était évidemment difficile de prédire qu’il deviendrait un champion, mais il montrait déjà quelque cho...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe