Le Normandie Horse Show : l'association du sport et de l’élevage au cœur d’un événement unique

Le Normandie Horse Show n’est définitivement pas un événement équestre comme les autres. Créé en 1989 au Château de Canisy sur une idée de Fernand Leredde et largement inspiré du Dublin Horse Show, il déménage en 1993 au Pôle Hippique de Saint-Lô. Durant 9 jours du 31 juillet au 8 août 2021, ce pôle équestre emblématique normand s’animera au gré des épreuves nationales et internationales de saut d’obstacles, mais également au fil des diverses compétitions d’élevage qui y prennent place. Car en effet, quelle ville autre que Saint-Lô, berceau de la race Selle Français, aurait été plus idéale pour accueillir les grandes échéances d’élevage des races normandes ?



Le Normandie Horse Show au service des races normandes

article-block1

Le Normandie Horse Show accueille l'approbation des étalons Cob Normand.

© Françoise Langenais

Si un jumping reconnu figure au programme du Normandie Horse Show, pour Yann Adam, le directeur du Pôle Hippique de Saint-Lô, c’est avant tout la valorisation des races normandes qui en est l’ élément essentiel puisque le Selle Français est né ici dans les années soixante, à Saint-Lô. La préfecture de la Manche est en effet le berceau de cette race nationale, issue du croisement entre des Cob Normand, des traits légers originaires du département, et pur-sang ramenés d’Angleterre. Et ce n’est pas tout : si l’élevage de chevaux de sport s’est si bien développé autour de Saint-Lô, c’est surtout par la présence du haras national, lieu emblématique de cette ville. « Dès 1947, le directeur du haras a eu la brillante idée d’inciter les éleveurs de Cob Normands du secteur à les croiser avec des pur-sang anglais, mais aussi à se mettre à cheval », raconte Yann Adam. Ces éleveurs, désormais également cavaliers, formés dans le manège du Haras national de Saint-Lô, ont engendré des dynasties, désormais reconnues sur la scène internationale. Les grandes familles actuelles de cavaliers-éleveurs de la Manche en sont leurs héritières, à l’instar des Levallois, à la tête des Haras de Beaufour et de Semilly ou des Pignolet et leur Haras d'Elle.

Aucun hasard donc, si le Normandie Horse Show, en plus de son célèbre CSI 3*, accueille le Championnat Régional des Selle Français de 2 et 3 ans, le Championnat de France des foals Selle Français, les modèles et allures poulains et l’approbation des étalons Cob Normand. Cette année verra également une nouvelle épreuve s’ajouter à la longue liste de celles habituellement proposées par le Normandie Horse Show : la sélection des équipes normandes pour la Route du Poisson. Cette course mythique créée en 1991 fait son grand retour après neuf ans d’absence. Elle rallie Boulogne-sur-Mer à Paris dans un relais d’attelage et rend hommage aux chasse-marées, des chaloupes de pêche, qui convoyaient le poisson depuis la côte jusqu’à la capitale !



Le jumping comme tremplin vers le très haut niveau

Le Normandie Horse Show est certes un rendez-vous incontournable pour l’élevage normand, il l’est également pour le sport de haut niveau. « Il y a ici une attache très forte de l’élevage mais aussi des qualités génétiques qui favorisent l’accès au sport de haut niveau. Le NHS est une bonne synthèse de tout ça », rajoute le directeur du complexe hippique. Si les épreuves d’élevage accueilleront les meilleurs foals et chevaux de 2 ans de la race Selle Français du 5 au 7 août, les meilleurs jeunes chevaux de leur génération s’affronteront 2 au 4 août lors de la finale régionale des 5, 6 et 7 ans, épreuve qualificative pour les championnats de France jeunes chevaux lors de la Grande Semaine de l’Elevage à Fontainebleau. Le CSI 3* viendra compléter le programme sportif du Normandie Horse Show le dernier week-end du 5 au 8 août. « Gagner Saint-Lô, ça se mérite ! » clame Yann Adam, et d’ajouter « c’est vraiment quelque chose pour les cavaliers ». Le Grand Prix du dimanche, coté à 1,50 m est réputé pour être technique et difficile. Un véritable tremplin vers le très haut niveau, un terme qui prend tout son sens puisque bon nombre de vainqueurs du grand prix se sont par la suite envolés vers des épreuves de niveau 4* et 5* : Timothée Anciaume et Padock du Plessis, Mathieu Billot et Shiva d’Amaury, Laurent Goffinet et Atome des Etisses…


Le Normandie Horse Show est un événement de la Normandie Equestrian Week. Pour en savoir plus sur cette série d’événements équestres estivaux et normands, rendez-vous sur www.normandie-equestrian-week.fr

article-block4

Laurent Goffinet et Atome des Etisses remportaient le Grand Prix du CSI 3* en 2018, lors du 30ème anniversaire du Normandie Horse Show.

© Normandie Horse Show