Nino des Buissonnets, le double de Steve Guerdat

Le mercredi 8 août 2012, Londres a vibré à l’unisson du Cantique Suisse, hymne national joué en l’honneur du nouveau champion olympique, Steve Guerdat. Caractérisé par une soif de médailles sans pareille, le Jurassien a décroché le titre suprême avec un fougueux mousquetaire nommé Nino des Buissonnets. Portrait d’un Selle Français définitivement pas comme les autres!



En 2012, les Jeux olympiques de Londres ont paré Steve Guerdat de la médaille dont il rêvait tant. Huit ans auparavant, à la veille de ses premiers Jeux olympiques à Athènes, son père, Philippe Guerdat, lui avait écrit : "Cher Steve, tu t’apprêtes à prendre part à tes premiers Jeux […]. Si tu ne parvenais pas à atteindre tes objectifs en Grèce, ce ne serait que partie remise. Tu as vingt-deux ans, une volonté de fer, et le potentiel pour devenir l’un des meilleurs cavaliers de la planète. Tous mes vœux de succès..." Après deux tentatives à Athènes et Hong Kong (avec une médaille de bronze par équipes à la ...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe