Les Jeunes Cavaliers tricolores se rapprochent de l’Allemagne, solide leader des Européens de Segersjö

Alors que leurs cadets ont fait les frais d’un cross relevé aux championnats d’Europe Jeune de Segersjö, les Jeunes cavaliers tricolores, fort de leur expérience, ont su appréhender toutes les difficultés du jour. Anouk Canteloup, Zazie Gardeau et Julie Simonet, malheureusement privée de Chiara Autin, éliminée sur le test de fond, ont réduit l’écart avec l’Allemagne, solide leader par équipe et en individuel, grâce à Anna Lena Schaaf. Deuxième avec Daniel del Impermeable, Anouk Canteloup aura aussi sa carte à jouer en individuel demain.



Que la bataille s’annonce serrée entre l’Allemagne et la France aux championnats d’Europe Jeunes de Segersjö ! En tête depuis le dressage, la Mannschaft semble solidement installée en tête. Mais la France, portée samedi 28 août par Anouk Canteloup, Zazie Gardeau et Julie Simonet, a fait preuve d’une grande maîtrise sur le test de fond. Chiara Autin, également membre de l’équipe, a malheureusement fait les frais d’un cross délicat et sélectif après un et deux refus sur les éléments 6b et 13 du parcours.

Du reste, Anouk Canteloup, associée à Daniel del Impermeable affiche 27.8 pénalités, après avoir laissé filer 4 points de temps aujourd’hui. Le couple est deuxième en individuel et aura toutes ses chances pour décrocher deux médailles demain, après l’hippique. Ses compatriotes Zazie Gardeau et Julie Simonet, respectivement auteures d’un “maxi” et d’un parcours entaché de 0,8 point de temps dépassé sur Udine Jolimon Bearn et Sursumcord’Or, réalisent un joli tir groupé et sont cinq et sixièmes. Ces solides performances placent la France juste derrière l’Allemagne avec un total de 89.5. 



L’Allemagne souveraine mais pas invincible

article-block3

Anna Lena Schaaf à Fontainebleau, il y a deux ans.

© Scoopdyga

Malgré sa domination évidente, l’escouade germanique a montré ses premières failles sur le cross. Si Anna Lena Schaaf caracole logiquement en tête avec son exceptionnel et bien nommé Fairytale 39 (23.1, 1,6 points concédés sur le cross), Greta Büsacker est rentrée avec du temps dépassé, et Libussa Lübbeke avec deux refus, équivalent à 40 points, agrémentés de 31,2 points de temps dépassé… Alina Dibowski, en revanche, fait partie des cinq “maxi” de la journée avec Barbados 26. Le compteur de l’Allemagne affiche désormais un total de 81,4 points, à moins de deux barres de la France. 

Après un cross éprouvant, l’ultime épreuve de demain sera déterminante. Tout est encore jouable pour la France, tant sur le plan collectif qu’individuel. Les Irlandais, troisièmes, figurent en retrait, avec un total de 117.1, devant l’Italie (188.1). Les autres nations, y compris la Belgique, troisième hier avec seulement trois représentants, sont d’ores et déjà hors course, avec des totaux supérieurs à 1000 points.

Les résultats complets en individuel ici.
Les résultats complets par équipes ici.