À Segersjö, l'Allemagne triomphe chez les Juniors

En tête des championnats d'Europe Juniors de concours complet depuis le dressage, l'Allemagne n'a rien lâché et s'est offert la médaille d'or par équipes de cette échéance continentale. Non contents de cette performances, trois cavaliers du collectif germaniques ont également terminé dans le Top quatre en individuel, l'Espagnol Marçal Piro Patau ayant été le seul capable de se glisser entre les concurrents d'outre-Rhin pour décrocher une deuxième médaille d'argent après celle obtenue collectivement par son pays.



article-block1

Après le cross des championnats d'Europe Juniors de concours complet, disputé hier à Segersjö, en Suède, l'Allemagne pointait en tête avec 23,7 points d'avance sur l'Espagne, qui devançait elle-même l'Italie de 3,8 pénalités. Aujourd'hui, ces trois nations de tête ont conservé leur rang, et les cavaliers de la Mannschaft ont une nouvelle fois démontré toutes leurs qualités. Première à s'élancer pour le collectif germanique, Sophia Rössel, qui totalisait déjà 74,1 pénalités, a terminé son championnat sur une bonne note en signant un parcours parfait aux rênes d'Exclusive (KWPN, Warrant x Voltaire). Si cette performance n'a pas compté dans le score final de l'Allemagne, elle a parfaitement lancé la nation sur la voie de la victoire, avant le passage, bien plus tard dans l'épreuve, des trois coéquipiers de Sophia Rössel, tous présents dans le Top cinq en individuel avant le dernier test. Provisoirement cinquième avant son passage sur les barres, la deuxième Allemande au départ, Kaya Thomsen, a également réussi un sans-faute en compagnie de Da Bin Ich C (HOLST, Diarado x Esteban, ps), conservant ainsi son total de 30 points et mettant ainsi la pression sur ses adversaires pour la compétition individuelle. Après elle, c'est l'Espagnol Marçal Piro Patau qui est entré sur la piste de Segersjö. Franchissant la ligne d'arrivée sans ajouter de pénalité à son score de 29,6 points, le cavalier ibérique associé à Kira HDB 20 88 (AECCAá, Mr Cartano) a alors offert à son pays la certitude de repartir de Suède avec, au minimum, la médaille d'argent collective. 

Trois Allemands, trustant le podium individuel, devaient alors prendre le départ. Nicoletta Massmann, d'abord, qui ne faisait pas partie du collectif germanique finalement médaillé d'or mais concourait seulement en individuel, a commis deux fautes avec Painter's Igor (TRAK, Phlok x Alaskatraum), et a ainsi reculé du troisième au neuvième rang, laissant le bronze provisoire à Marçal Piro Patau. S'il a laissé une barre à terre en milieu de parcours en compagnie de Zilia D (HOLST, Corland x Mytens, ps), Nane Nikolaus Dehn a ensuite su limiter son score à quatre points sur ce dernier test pour rester à la deuxième place du classement avant le passage de sa compatriote et coéquipière, Viktoria Weyers, qui avait deux médailles d'or entre les mains au moment de franchir la ligne de départ. Associée à Lariostea H (WEST, Lissaro van de Helle x Tagel, ps), la jeune athlète a d'abord vu l'obstacle numéro quatre tomber sur son passage, et n'avait ainsi plus droit à la faute si elle voulait être sacrée double championne d'Europe. Sa jument a cependant encore mis à terre la sixième difficulté du parcours, ce qui n'a pas empêché l'Allemagne de s'imposer par équipe, mais a relégué la cavalière à la quatrième position en individuel, offrant du même coup une double médaille d'argent à Marça Piro Patau. 



Les Suédois doublent les Français à l'arrivée

article-block3

Lisa Gualtieri a terminé son championnat d'Europe sur une bonne note en réalisant un sans-faute aujourd'hui.

© Pauline Chevalier

Quatrième de cette échéance continentale après le test de fond, la France a reculé d'une place aujourd'hui. Les espoirs suédois du complet ont en effet doublé le collectif tricolore grâce à trois parcours parfaits réalisés aujourd'hui lors du concours hippique, durant lequel les Bleuets ont connu des fortunes diverses. Premier Tricolore au départ, Paul Barret n'a commis qu'une erreur sur l'obstacle numéro trois avec Dealer Of Love (SF, Quatro de Riverland x Oberon du Moulin), concluant son championnat au trente-sixième rang avec 67,1 pénalités. Malheureuse hier sur le cross aux rênes d'A d'Aunis (SF, Quite Easy x Double Espoir), durant lequel elle a récolté 18,2 points, Lisa Gualtieri a terminé la compétition sur une bonne note en réalisant un parcours parfait qui lui a permis de conserver ses 45,9 pénalités synonymes de vingt-troisième position finale. Troisième équipière française, Margaux Lemière a par contre mis les cinquième, sixième et septième difficultés du parcours à terre en compagnie de Babooshka de Floriann (SF, Quite Easy x Jaguar Mail), alourdissant ainsi le total tricolore et reculant du douzième rang au vingt-et-unième en individuel. Dernière membre du collectif français, Noémie Bosc n'a accusé que quatre points de pénalité à l'entrée du double placé en numéro quatre, ce qui n'a pas été suffisant pour permettre à la France de rester au quatrième rang ou de remonter au classement. Cela lui a tout de même permis de signer la meilleure performance tricolore individuelle en prenant la huitième position en selle sur Stitou du Casteras (AA, For Ever IV x Quatar de Plapé). 

Présentes en Suède uniquement en individuel, Charlotte Bordas et Margaux Rouveyran ont terminé aux douzième et quinzième rangs associées à As Boy de Kappa (SF, Tinka's Boy x Rosire) et D Day de Balmoral (SF, Damiro B x Icare d'Olympe) après avoir été pénalisées de huit points chacune aujourd'hui.

Résultats complets