Nicolas Delmotte inscrit son nom à la liste des gagnants d'Aix-la-Chapelle

Cet après-midi, Nicolas Delmotte a remporté avec brio l'épreuve phare du jour au CSIO 5* d'Aix-la-Chapelle, inscrivant son nom parmi les dizaines de cavaliers ayant réussi à remporter une épreuve dans le mythique stade de la Soers! Associé à Urvoso du Roch, décidément très à l'aise sur les grandes pistes en herbe, le Nordiste a devancé Scott Brash avec Hello Jefferson, et la jeune Allemande Jana Wargers avec Limbridge.



article-block1

© Sportfot

“Je suis très heureux et fier de gagner une épreuve ici, à Aix-la-Chapelle. C’est le rêve de tous les cavaliers et c’est un honneur pour moi”, s'est réjoui Nicolas Delmotte après sa superbe victoire dans l'épreuve majeure du jour au mythique CHIO d'Aix-la-Chapelle. À quarante-trois ans, qu'il a fêté le 29 août dernier, le Nordiste a fait retentir une superbe Marseillaise dans le stade de la Soers pour la première fois de sa carrière. Signataire d'une très belle première manche, que seules deux autres paires ont réussi à quitter indemnes, le couple qu'il forme avec son formidable Urvoso du Roch a survolé le parcours. En effet, Frank Rothenberger avait proposé une construction délicate, où le temps imparti en a aussi fait déchanter quelques-uns. Le Néerlandais Kevin Kochems, associé à Emmerton, et le Brésilien Luiz Felipe de Azevedo Filho, accompagné de Hermès van de Vrombautshoeve, s'y sont laissés piéger, quittant la piste avec un point de temps dépassé seulement. Seuls la jeune Jana Wargers et le héros du Grand Chelem Scott Brash sont parvenus à tirer profit de ce parcours, en selle sur leurs respectifs Limbridge et Hello Jefferson.

Ouvreuse d'un barrage à trois, l'Allemande Jana Wargers, aux commandes de Limbridge, propriété d'Eve Jobs, son ancienne cavalière, a préféré jouer la sécurité. “Je suis très heureuse, mais un peu surprise d'être à cette place!”, a timidement confié l'amazone, qui a signé un joli double zéro en 47"03. À sa suite, Scott Brash n'a évidemment pas tout tenté, conscient que l'enjeu principal de ce week-end reste le Grand Prix Rolex de dimanche, mais a imposé un bon chronomètre de 45"81 avec Hello Jefferson. Tout semblait alors ouvert pour que Nicolas Delmotte fasse retentir la Marseillaise, qui n'avait pas encore résonné à Aix-la-Chapelle ce week-end. Lancé sur un Urvoso du Roch serein, le Nordiste n'a pas secoué le tapis et dessiné un fin tracé, franchissant la ligne d'arrivée en 45"03. “Mon cheval est revenu très en forme après les Jeux olympiques de Tokyo (où il a signé un sans-faute puis un parcours à quatre points dans l'épreuve individuelle, avant d'être malheureusement déclaré forfait après avoir souffert de coliques, ndlr)”, a confié le Nordiste. “Je suis content de sa progression et de la façon dont il saute ce week-end.” Il faut souligner que plus rien ne semble perturber son formidable fils de Nervoso, propriété de Marie-Claudine Morlion, qui accumule les scores vierges depuis plusieurs mois. Aussi, l'alezan, lauréat des Grands Prix 5* de La Baule et Chantilly cette année, semble se plaire sur les grands terrains en herbe... Peut-être pourra-t-il permettre à son talentueux cavalier de devenir le deuxième Français de l'histoire du saut d'obstacles à remporter le Grand Prix d'Aix-la-Chapelle dimanche! “Dimanche, il s'agira de notre premier vrai gros Grand Prix, une épreuve mythique et réputée très difficile, mais il est clair que nos dernières performances nous mettent en confiance. J'ai hâte d'être à dimanche!”

Les résultats ici