Abdel Saïd et son Bandit offrent à la Belgique leur premier hold-up à Grimaud

Le premier CSI 5* de la série automnale de l’Hubside Jumping s’est achevé sur la victoire d’Abdel Saïd et Bandit Savoie, cet après-midi à Grimaud. Défendant depuis peu les couleurs de la Belgique, le couple, déjà vainqueur d’un Grand Prix CSI 5* l’hiver dernier à Wellington, s’est imposé lors d’un barrage à sept, devançant l’Irlandais Mark McAuley et le Colombien René López, associés à Jasco van de Bisschop et Kheros van’t Hoogeinde. La meilleure performance française a été l’œuvre de Bruno Garez, brillant quatrième sur United Sunheup.



À n’en pas douter, la Belgique, qui compte déjà aujourd’hui parmi les nations les plus puissantes de la planète saut d’obstacles, s’est enrichie d’une recrue de choix à la faveur de la récente naturalisation d’Abdel Saïd. Celui qui défendait il y a un mois encore les couleurs de l’Égypte a fait retentir pour la première fois l’inimitable Brabançonne, cet après-midi à Grimaud, dans le Var. On imagine les sentiments qui ont dû lui traverser l’esprit à cet instant. Le premier, à coup sûr, fut la joie, vu qu’il s’agit de sa troisième victoire dans un Grand Prix international de niveau 5*, et la deuxième avec Bandit Savoie, déjà récompensé à ce niveau cet hiver à Wellington. Le sentiment du devoir accompli aussi, tant le trentenaire a tout donné avec son hongre Selle Français de dix ans par Qlassic Bois Margot et une mère par Alcamera de Moyon, passé précédemment par les écuries du Suisse Steve Guerdat.

L’épreuve reine de la première semaine de la série automnale de l’Hubside Jumping a tenu ses promesses. Le chef de piste espagnol Javier Trenor Paz a fait mouche puisque sept des trente et un couples qui se sont mesurés au tour initial de ce Grand Prix ont signé un sans-faute, évidemment synonyme de qualification pour le barrage. On notera le tour à un point du Belge François Jr Mathy, huitième avec Uno de la Roque, et les rapides prestations à quatre points du Français Morgan Bordat, neuvième avec Uma, du Colombien Carlos Enrique López Lizarazo, dixième sur Arrayan, et des Français Edward Levy, Alexa Ferrer et Juliette Faligot, onze, douze et treizième en selle sur Rebeca LS, Uranie de Belcour et Arqana de Riverland.



Rendez-vous jeudi prochain pour un nouveau CSI 5*

L’Italien Piergiorgio Bucci ayant choisi de préserver Casago, six couples sont revenus en piste pour se disputer la victoire au chronomètre. Lauréat de l’épreuve majeure de vendredi, l’Irlandais Michael Duffy a tout tenté avec Jeff Ten Halven, pour lequel le chrono a affiché un centième de plus que pour les héros du jour, mais deux fautes l’ont repoussé à la sixième place finale. Une faute seulement pour le Brésilien Pedro Veniss, qui n’est pourtant pas allé si vite avec Böckmann’s Lord Pezi Junior, cinquième. Ayant assuré son double sans-faute avec l’étalon United Sunheup, déjà troisième du Grand Prix de Longines Deauville Classic cet été, Bruno Garez s’est contenté d’une fort belle quatrième place, qui constitue de loin la meilleure performance de sa carrière.

Si Abdel Saïd s’est montré intouchable avec son bouillonnant Bandit, deux étrangers installés en France ont avantageusement animé ce barrage. Battu de trente-six centièmes de seconde, l’Irlandais Mark McAuley, établi en Haute-Savoie, s’est classé deuxième sur Jasco van de Bisschop, tandis que René López, le plus lorrain de tous les Colombiens, a conquis la troisième place sur Kheros van’t Hoogeinde, distancé d’un peu plus d’une seconde.

La série automnale de l’Hubside Jumping se poursuit la semaine prochaine avec un nouveau CSI 5*. Après une semaine de relâche, l’exercice 2021 des équipes de Sadri Fegaier s’achèvera par un CSI 4* et un dernier 5*. Rendez-vous donc dès jeudi prochain.

Les résultats

Toutes les épreuves de l’Hubside Jumping sont retransmises en direct sur GRANDPRIX.tv

Revivez le barrage gagnant d’Abdel Saïd et Bandit Savoie