La Belge Laure Tijskens et la Britannique Noora Von Bülow plantent leurs drapeaux dans les Grands Prix Poneys et Enfants de Kronenberg

À Kronenberg, les finales mondiales dédiées aux jeunes cavaliers de demain se poursuivent. Vendredi, les Grands Prix des catégories Poneys et Enfants se sont disputées. Dans la première catégorie citée, la Belge Laure Tijskens est venue à bout d’une épreuve sacrément relevée, devançant deux autres amazones, l’Allemande Lara Tönnissen et la Norvégienne Thea Gunleksen, tandis que God Save The Queen a résonné un peu plus tard dans la journée grâce à Noora Von Bülow. Cette dernière a supplanté le Néerlandais Britt Schaper et la Suédoise Linn Arvidsson chez les Children.



article-block1

Marie Ann Sullivan et Ken Van Orchid ont signé la meilleure performance française.

© Sportfot

Premier temps fort du vendredi 24 septembre à Kronenberg, le Grand Prix Poneys s’est révélé particulièrement sélectif ! Sur des barres élevées à 1,30m, les quarante-quatre montures engagées dans cette épreuve, disputée à l’occasion de la finale du circuit des Coupes des nations Jeunes, ont connu bien des difficultés. Pour preuve, seules deux paires sont parvenues à sortir indemnes du premier acte. La Belge Laure Tijskens et l’Allemande Lara Tönnissen se sont ainsi affrontées en duel pour tenter de l’emporter. Sanctionnée d’une faute sur Clarissa NRW, la Germanique de seize ans, pourtant auteure d’un chronomètre supersonique en 30”93, a laissé une autoroute à sa concurrente. En selle sur Navayo, septième des derniers championnats d’Europe Poneys de Strzegom le mois dernier, la représentante de l’Union Jack a assuré sa finale au chronomètre, franchissant la ligne d’arrivée en 33”60 et s’offrant par la même occasion une très belle victoire.

Très rapide malgré une barre laissée à terre lors de la manche initiale, la Norvégienne Thea Gunleksen a complété le trio de tête. Médaillée de bronze avec son escouade nationale et quatrième en individuel à Strzegom le mois dernier, la pilote de quinze ans avait de nouveau misé sur la toute bonne Parc Cookie. Après avoir signé l’un des huit parcours pénalisés d’une faute, la Tricolore Marie Ann Sullivan a offert à la France la meilleure performance de la journée. Juchée sur Ken Van Orchid, un étalon de onze ans qu’elle ne monte que depuis cette année, la jeune amazone s’est classée dixième. Présenté par Illona Mezzadri entre 2017 et 2019, le bai était revenu de Pologne couvert de deux médailles cette année : une d’or par équipe, et une d’argent en individuel. Lola Brionne et Clémentine sont sorties de piste avec deux fautes, tandis que Nohlan Vallat, Olympe Rameau Glodieu et Lena Dreydemy ont compté douze, seize et dix-huit points avec leurs respectifs Urlevent d'Hurl'Vent, Up Le Ti'Wan et Boudchou de Bettegney.



Bagarre au barrage chez les Enfants

article-block3

Noora Von Büllow et Lucky Lisa ont été les meilleures de la catégorie Enfants.

© Sportfot

Sur les coups de 16h40, à l’issue de l’épreuve Poneys, les Enfants sont entrés en jeu pour disputer, à leur tour, leur Grand Prix. Cinquante-sept duos se sont élancés pour tenter de s’offrir la victoire. Contrairement à l’épreuve précédente, le tracé à 1,25m dessiné par l’expérimenté Frank Rothenberger, qui officiait la semaine passée au mythique CHIO d’Aix-la-Chapelle, a permis à douze couples de se qualifier pour le barrage, quatre binômes ayant été piégés par le chronomètre. Finalement, au jeu de la vitesse, la Britannique Noora Von Bülow s’est imposée aux rênes de Lucky Lisa. Déjà médaillée de bronze par équipe à Vilamoura cet été, la paire a cette fois triomphé en individuel. Grâce à leur temps de 37”96, les deux complices ont supplanté le Néerlandais Britt Schaper sur le bien nommé In The Air (38”17), et la Suédoise Linn Arvidsson, associée à Glenmorangie (38”91). En suivant, les duos formés par Yfke Priem aux rênes d’Esprit de Pomme, Loris Dubuisson avec Gloria de Profondrieux, Amy Helfrich sur Leon 596 et Maud Agterberg juchée sur Eloubet, ont aussi aligné deux parcours parfaits. 

Enfin, la France comptait deux représentants. Malheureusement, Timothée Goffinet a achevé son premier parcours avec une faute. Aux commandes de Volubie du Givre, le jeune pilote n’a pas pu se qualifier pour le barrage. Même sanction pour Dan Eschmann, pénalisé par deux fois avec Valdiva Frivole.

Dès aujourd’hui, la compétition se poursuit avec la finale des Coupes des nations Juniors et Jeunes Cavaliers.

Les résultats complets du Grand Prix Poneys ici.
Les résultats complets du Grand Prix Enfants ici.